jeudi, février 29 2024

Ce mercredi 23 mars se tient au Centre des Conférences Internationales, un évènement particulier : le sommet de Lomé. Ce dernier, porte principalement sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité. La rencontre qui est une première va durer deux jours et réunit plusieurs délégations de pays africains, conduite par des ministres en charge du numérique.

Le sommet de Lomé sur la cybersécurité est organisé conjointement par le gouvernement togolais et la Commission Economique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA). Il s’agit des pays comme le Bénin, du Gabon, de la République Démocratique du Congo, du Congo-Brazzaville, de la Namibie, et de Maurice. Par le biais de ce sommet de Lomé, il est question pour les différents participants de mener ensemble des réflexions sur les moyens de relever les défis liés à la cybercriminalité. Le développement des synergies pour combattre la criminalité dans la transition numérique est aussi envisagé.

Le sommet de Lomé, une rencontre utile

sommet 3 Face à la transformation numérique du continent africain, et ses immenses opportunités, il est quasi vital de prendre des mesures idoines. Celles-ci auront pour but de protéger les différents utilisateurs du cyberespace contre plusieurs crimes. Et cela implique l’ensemble des acteurs à une étroite collaboration. Par conséquent, le sommet de Lomé s’impose comme une excellente initiative.

« Le sommet de la cybersécurité qui nous rassemble aujourd’hui revêt une importance capitale. Nos objectifs pour cet évènement sont ambitieux. Nous souhaitons que les différents ateliers et panels suscitent en chacun d’entre nous ici présent sur site ou en ligne le désir de contribuer à la création d’une économie numérique sécurisée », a affirmé Cina Lawson, ministre chargée de l’économie numérique et de la transformation digitale. Cina

A travers ce sommet de Lomé, il est aussi question d’inciter chaque gouvernement africain à s’engager à mettre en place une stratégie politique et un cadre juridique national en harmonie avec la Convention de l’Union Africaine (UA) sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel.

Lire aussi: ATELIER MIGA : LE TOGO À LA CONQUÊTE D’INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS

Faure Gnassingbé, honoré

Lors de ce sommet de Lomé, le président de la république togolaise Faure Gnassingbé a été distingué. Il a reçu le Prix du Champion d’Afrique de la cybersécurité.

Je reçois cette distinction avec beaucoup d’humilité parce qu’il est rare qu’on vous offre un prix avant que vous ne commenciez votre mission. Merci pour la confiance et je vous promets que la mission sera accomplie avec beaucoup de diligence », a déclaré Faure Gnassingbe. FEG

Et de rajouter « cette distinction me conforte dans le choix de mon pays de faire du numérique un vecteur de développement et renforce ma détermination à poursuivre cette œuvre. Je voudrais très amicalement aussi associer tous les ministres des pays frères à ce prix. Je crois que c’est un encouragement pour le continent africain, pour les chefs d’Etat africains à aller dans ce sens ».

 

Sandrine A

Previous

Grève sèche et illimitée : les magistrats tchadiens exigent respect et sécurité

Next

Burkina Faso : le « Monkey Branching » s’invite au MPP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]