mardi, juin 18 2024

La Covid 19 en Centrafrique est désormais déclarée urgence de santé publique par le président Faustin Archange Touadéra. Cette décision du président Touadéra découle du bilan effectué sur l’évolution de la pandémie dans le pays. Alors il était impératif d’agir pour limiter davantage les dégâts.

Ces derniers mois la Covid 19 en Centrafrique s’est montrée virulente. Les cas de contaminations ainsi que les décès ont sérieusement augmenté. Le pays enregistrait y a quelques jours plus de 96 décès dus au virus et 7 015 cas de contaminations. Une situation qui mérite donc entière attention de la part des autorités du pays

Les causes de cette montée du Covid 19 en Centrafrique

Selon le gouvernement, cette recrudescence de la Covid 19 en Centrafrique est due à plusieurs facteurs. Il s’agit entre autres du déni de la maladie par les populations. Les préjugés sur la maladie ont empêchés plusieurs personnes de respecter les mesures idoines. La désinformation aussi y est pour beaucoup.

Une catégorie de la population est par ailleurs convaincue que la Covid 19 en Centrafrique serait un canular. Par conséquent, le gouvernement doit prendre de nouvelles mesures pour rectifier le tir à ces différents niveaux. Outre cela une campagne de vaccination est prévue pour très bientôt.

Une situation inquiétante

La Covid 19 en Centrafrique est en pleine expansion. Les régions qui auparavant étaient épargnées apparemment par cette pandémie ne le sont plus. C’est le cas notamment à Obo, tout comme à Birao. Les cas de contaminations commencent par faire leur apparition dans ces localités. Alors il y a vraiment de quoi s’inquiéter.

De plus, les chiffres ne semblent pas rassurer. Les cas de contaminations auraient connu une multiplication par 20. Il en est de même du côté des décès qui ont été multipliés par 30. Les chiffres pourraient s’alourdir avec la comptabilisation des décès survenus dans les zones rurales et autres.

Previous

Ghana : les activistes lancent l’hashtag Fix The Country pour dénoncer la mauvaise gouvernance

Next

Presidential election: the main Zambian opposition leader Hakainde Hichilema, candidate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]