samedi, février 24 2024

L’UPADS (Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale) vient de prendre une décision importante contre l’un de ses membres. Il s’agit d’Honoré Sayi. Ce dernier est désormais suspendu des instances dirigeantes de l’UPADS. C’était hier mardi 18 mai 2021 au cours d’une réunion du parti.

La suspension d’Honoré Sayi de l’UPADS provient du fait qu’il ait accepté d’entrer au gouvernement sans requérir au préalable l’aval de son parti. Cet engagement personnelle d’accepter le poste de ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique a naturellement frustré plus d’un. Alors pour l’UPADS, il était nécessaire que des sanctions soient prises contre sa personne.

Des sanctions de l’UPADS acceptées

Pour Honoré Sayi, la réaction de ses confrères de l’UPADS à son endroit est légitime et tout à fait justifiée. Par conséquent, les sanctions prononcées à son encontre par le parti est ce quil y a de plus normale. Alors il accepte volontiers sa peine.

« C’est totalement régulier que j’appelle toutes les forces du pays à comprendre qu’un parti qui se respecte doit prononcer ces sanctions », a laissé entendre Honoré Sayi. « Pour respecter également les prescrits de la République, il faut bien que j’aie des coudées franches, les mains libres parce qu’on ne peut pas servir deux maîtres à la fois » avait-il renchérit.

Relever le défi

Honoré Sayi entend par son acte démontrer son patriotisme. C’est-à-dire apporter plus de solutions aux problèmes des populations en matière d’eau et d’énergie. Alors il est prêt à donner de sa personne pour que les choses se fassent de meilleure des façons pour le plus grand bien des citoyens.

« Je vais donc me consacrer au service de la République et je prends congé de mon parti », a fait savoir Honoré Sayi. Toutefois ce n’est pas un départ définitif, il compte bien faire son retour au sein de l’UPADS après que sa mission soit terminée.

Previous

Massacres dans l’est de la RDC: Paul Kagamé nie, les Congolais s’indignent

Next

Transparence: le gouvernement met en place un cadastre pétrolier du Sénégal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]