lundi, juillet 22 2024

Un cadastre pétrolier du Sénégal est désormais mis en place par les autorités sénégalaises pour plus de transparence dans les industries extractives. La plateforme numérique a été lancée hier mardi 18 mai 2021. La démarche entreprise par le gouvernement devrait favoriser un meilleur accès aux données des activités pétrolières et gazières du pays.

L’instauration d’un cadastre pétrolier du Sénégal marque une étape importante dans la numérisation des procédures et la publication des informations relatives au secteur pétrolier et gazier. Le cadastre pétrolier du Sénégal constitue par ailleurs une vitrine nationale et internationale du secteur des hydrocarbures.

Un cadastre pétrolier du Sénégal utile

Selon les autorités sénégalaises, l’initiative d’un cadastre pétrolier du Sénégal était plus que nécessaire. Ceci en raison du fait qu’il permette d’assurer la transparence dans l’attribution et la gestion des titres pétroliers. Il sert également de moyen efficace pour la gestion administrative, les autorisations, le suivi des projets pétroliers et gaziers pour les structures étatiques.

Par ailleurs, le cadastre pétrolier du Sénégal aide à garantir l’accès aux informations aux tiers et à assurer le suivi ainsi que la mise en œuvre des contrats pétroliers. « Ce cadastre nous permettra de démocratiser davantage l’accès à l’information dans le secteur », a assuré Sophie Gladima, ministre sénégalaise du Pétrole et des Énergies.

Des défis à relever

Même si la mise en place d’un cadastre pétrolier du Sénégal constitue une avancée louable dans le secteur, beaucoup de choses restent à faire. Pour Demba Seydi, coordonnateur régional de la coalition « Publiez ce que vous payez », des lacunes subsistent.

« Le cadastre ne reflète pas les procédures et les critères par lesquels les compagnies ont obtenu leur permis. Il n’est qu’une sorte de photographie de ce qui a été déjà décidé », a fait savoir Demba Seydi. Alors les mesures de transparence fiscale doivent être sérieusement améliorées.

Previous

Congo-B: l’UPADS suspend Honoré Sayi

Next

Terrorisme au Niger: les déplacés à Tillabéri peuvent désormais rentrer chez eux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]