jeudi, février 22 2024

Le climat des affaires au Congo Brazzaville pour être plus attractif, a besoin de connaitre de sérieux avancements. C’est à cette tache laborieuse que promet de s’appliquer Denis Christel Sassou Nguesso, le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat.

Face aux opérateurs économiques, le ministre Denis Christel Sassou Nguesso n’a pas manqué de rassurer les uns et les autres sur sa profonde volonté à apporter des changements louables. Il entend œuvrer avec ardeur à une meilleure protection des investissements nationaux et étrangers. De quoi redonner une lueur au climat des affaires au Congo Brazzaville. Mais pour les acteurs du privé, plus que des mots, des actions concrètes sont attendues, car pour eux, l’heure n’est plus aux Bla blablabla.

Un climat des affaires au Congo Brazzaville défaillant

Hissé à la 180ème place sur 190 pays, selon le classement Doing business en 2020 de la Banque mondiale, les autorités congolaises on encore fort à faire pour se démarquer sur le plan économique.

Pour améliorer véritablement le climat des affaires au Congo Brazzaville, des actions cohérentes et conséquentes doivent être mises en place. Elles passent assurément par le respect de plusieurs valeurs sans lesquelles, ce ne serait que poursuite du vent. A cet effet, le ministre pointe du doigt l’intégrité afin de lutter efficacement contre le fléau qu’est la corruption.

Un autre champ d’action indiqué par le ministre Sassou Nguesso aux opérateurs économiques, est celui de la diversification de leurs interventions. « Je vous invite désormais à aller plus loin dans vos investissements en diversifiant vos activités », a-t-il déclaré. Cette nouvelle donne a de quoi faciliter la relance des activités économiques dans le pays.

A lire aussi: L’EX-DIRECTEUR DU CHU DE BRAZZAVILLE ACCUSÉ DE DÉTOURNEMENT DE 6 MILLIARDS FCFA

Du concret et rien que du concret

D’après Deschagrins Edet, président de l’Organisation pour le développement des entreprises locales, il est impératif que la lutte contre la corruption ne soit plus un slogan. « Il y a beaucoup de lois qui sont prises et nous attendons leur application par le gouvernement. Avancer ne consistera pas à prendre de nouveaux textes ou mettre en place de nouvelles lois », avait-il martelé.

Didier Sylvestre Mavouenzela, président de la chambre de commerce de Pointe-Noire, pour sa part estime qu’il faudrait miser désormais sur les PME. « Pour que les investisseurs viennent, il faut que ceux-ci trouvent sur place un tissu des PME et de sous-traitants avec lesquels ils vont pouvoir travailler », a-t-il indiqué.

« Il faut améliorer l’environnement pour que ces entreprises puissent grandir et favoriser le développement du pays à travers des emplois qu’ils vont créer, des emplois qui seront décents », a-t- il rajouté. Celles-ci ont un rôle significatif à jouer dans l’amélioration du climat des affaires au Congo Brazzaville.

A lire aussi: DETTE CONGOLAISE : BRAZZAVILLE S’ENTEND AVEC PÉKIN POUR SA RESTRUCTURATION

Sandrine A

Previous

Détention de Mohamed Ould Abdel Aziz : que dit le gouvernement mauritanien?

Next

Paralysie du transport à Kinshasa : une mesure anti-covid qui met tout le monde à pied

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]

New World TV décroche les droits de diffusion de l'UEFA Champions League pour l'Afrique subsaharienne

New World TV décroche les droits de diffusion de l’UEFA Champions League pour l’Afrique subsaharienne

Rédaction

Dans un partenariat historique, le groupe médiatique panafricain New World TV devient le diffuseur exclusif en français et dans les langues locales de la majorité des matchs de l’UEFA Champions League et d’autres compétitions de clubs de l’UEFA dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne jusqu’en 2027. Cette annonce marque un tournant majeur dans le paysage […]

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d'éducation

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d’éducation

Rédaction

Les Ateliers Sankaristes, une initiative d’éducation et de réflexion basée sur les idéaux et la philosophie de feu Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina Faso, seront lancés le vendredi 23 février prochain à Koudougou. Portés par Les Jeunes patriotes et Deux heures pour nous, Deux heures pour Kamita, ils marquent une étape cruciale dans […]