dimanche, février 25 2024

Ces derniers jours, les consommateurs sénégalais ont été agréablement surpris par les nouvelles mesures prises par gouvernement. Il s’agit notamment de la baisse des prix générale de plusieurs denrées, de même que le loyer. L’annonce a été faite par le président sénégalais, Macky Sall dimanche 6 novembre dernier.

Notons que cette décision du président sénégalais est intervenue au lendemain d’une rencontre à Dakar sur la consommation, le samedi 5 novembre. C’était en présence des commerçants et des industriels. La démarche vise surtout à renforcer davantage la lutte contre la vie chère dans le pays. Alors lors du Conseil des Ministres du 9 novembre 2022, les mesures à prendre pour l’application de onze (11) décisions majeures visant la baisse des prix a été réitéré par Macky Sall.

Une baisse des prix appréciée

Pour bon nombre de ménages sénégalais, la décision de la baisse des prix de plusieurs produits est à saluer. Elle survient à un moment ou les populations peinent surtout à joindre les deux bouts. La régulation des coûts de certains services essentiels, comme les loyers est vivement appréciée.

Concrètement, les réductions atteindront 5 % pour les loyers de plus de 500.000 FCFA (soit 750 euros). Pour les ménages dont le revenu est compris entre 300.000 FCFA (soit 457 euros) à 500.000 FCFA, la réduction serait de 10 %. Pour ceux inférieurs ou égaux à 300.000 FCFA, la réduction serait de 20 %.

Lire Aussi : HAUSSE DES PRIX GÉNÉRALISÉE AU SÉNÉGAL : MACKY SALL EXHORTE À LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE

Une application effective en attente

Bien que la baisse des prix soit vivement appréciée par les sénégalais, ils attendent de ressentir le changement sur leur pouvoir d’achat avant d’en être certains. Le Chef de l’État a quant à lui invité le Premier Ministre et le Ministre du Commerce, de la Consommation et des PME, à prendre tous les actes règlementaires d’application effective des prix fixés.

« La baisse est appliquée par le locataire, c’est-à-dire que la personne qui doit normalement payer 100 000 francs CFA va plutôt donner 80 000 francs CFA à son bailleur. C’est aussi simple que ça. Nous avons mis en place ce qu’on appelle la Commission nationale de régulation des loyers », a expliqué Momar Ndao, le président de l’Association des consommateurs du Sénégal. Pour contrôler le respect des prix, les autorités ont annoncé la mobilisation de 1 000 jeunes.

 

El Professor

Previous

Tchad : Les militants du parti les transformateurs se sentent traqués

Next

Législatives 2023 au Bénin : l’opposition de nouveau subtilement écartée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]