vendredi, février 23 2024

Au Sénégal, la hausse des prix des denrées de première nécessité continue de faire fureur. Et c’est dans ce contexte difficile à supporter pour les populations qu’a commencé le ramadan. Face à cette situation inquiétante pour les consommateurs, le président Macky Sall a exhorté à la souveraineté alimentaire.

C’était lors de son adresse à la nation à la veille du 62e anniversaire de l’indépendance du pays. Rappelons que pour alléger le supplice des populations contre cette hausse des prix généralisée, des mesures ont tout de même été prises. Il s’agit de la baisse des prix des denrées de première nécessité comme l’huile, le riz et le sucre.

La hausse des prix généralisée, un véritable calvaire

Pour les différentes couches de la société sénégalaise, la hausse des prix en ces moments a du mal à passer. Et la seule attente est que la situation s’améliore. C’est-à-dire que la principale cause de cette hausse des prix soit de l’histoire ancienne. C’est-à-dire la guerre en Ukraine.

« C’est la crise mondiale qui affecte le pays donc les denrées sont de plus en plus chères », a expliqué le boutiquier Mamadou Diallo. Et de renchérir « je n’y peux rien, le prix augmente depuis le sommet et ça se répercute jusqu’aux consommateurs ».

Au sein des ménages dans cette période de carême, la hausse des prix, est un sérieux défi avec lequel il va falloir composer. « Tout a augmenté : les tomates, le riz, l’huile… Tout ce dont on a besoin pour faire le ndogou, tout est cher, même le poisson. On n’a plus de poisson. On se débrouille, on fait ce qu’on peut avec l’argent qu’on a », a indiqué une ménagère.

Lire aussi: SÉNÉGAL : LES PRIX DES PRODUITS DE BASE DE NOUVEAU EN HAUSSE

Vers une autosuffisance alimentaire

Bien que des mesures aient été prises pour soulager tant soit peu les sénégalaiss, elles sont insuffisantes pour régler en profondeur le problème. Alors dans son discours, Macky Sall, préconise l’autosuffisance alimentaire. Il estime que c’est de cette face façon que le pays pourrait gérer au mieux les futures crises de manière durable.

« Mais, pour être à l’abri des aléas de la conjoncture internationale, nous devons faire preuve de résilience en gagnant au plus vite la bataille de la souveraineté alimentaire. Ce sont des investissements massifs que l’État continue de consacrer à la modernisation et à la diversification des secteurs de l’élevage, de la pêche et de l’agriculture », a fait savoir Macky Sall.

 

El Professor

Previous

Guinée : le manque de clarté sur le chronogramme de la transition dérange

Next

Burkina Faso : le Premier ministre Albert Ouédraogo dévoile sa feuille de route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]