lundi, février 26 2024

Au nord du Nigéria, la situation sécuritaire ne cesse de se dégrader. La région a été une nouvelle fois le théâtre d’attaques terroristes diverses et sanglantes. Les groupes djihadistes semblent avoir gagné en puissance. Ils sont plus organisés et plus virulents dans leur nuisance.

Pour rappel, le groupes djihadistes Boko Haram s’est fait remarquer la semaine dernière avec une attaque d’envergure. Le groupe armé a procédé à l’enlèvement de plus de333 lycéens dans l’État de Katsina. L’acte a été revendiqué ce mardi 15 décembre par Abubakar Shekau, le leader du groupes djihadistes Boko Haram. Contrairement aux lycéennes de Chibok, une grande partie de ces adolescents enlevés ont tout de même été libérés.

Une succession d’attaques des groupes djihadistes

Pour semer une nouvelle fois la terreur comme à leur habitude, l’Iswap, la faction de Boko Haram a opéré sur l’axe Damaturu – Maiduguri. Cette dernière est réputée comme l’une des routes les plus dangereuses du pays. Et c’est sur ce tronçon que le groupe djihadiste a en effet capturé 35 personnes.

L’ISWAP ayant fait allégeance à l’État islamique, a également ouvert le feu sur un convoi militaire à proximité de la ville de Mafa. Bilan de cette attaque, cinq militaires tués. Dans l’État de Borno, trois morts et deux blessés graves ont été enregistrés suite à un attentat suicide.

Un nouvel enlèvement

Dans le nord-ouest du Nigéria, les actions des groupes criminels présents dans la région s’intensifient. Ces bandits lourdement armés s’affirment davantage suite à leur rapprochement avec les djihadistes de Boko Haram. Une alliance dont les premiers impacts font froid dans le dos.

Pour preuve, ce week-end, un nouvel enlèvement a été perpétré par cette bande armée. En effet, 80 enfants qui revenaient d’une cérémonie islamique ont été capturés par ces hommes armés. Heureusement, ils ont été secourus par la police et aussi grâce à l’appui d’une milice d’auto-défense locale.

Lire aussi : NIGERIA/TERRORISME : 344 LYCÉENS KIDNAPPÉS AU PENSIONNAT DE KANKARA ENFIN RELÂCHÉS

Previous

Résultats définitifs des législatives au Burkina Faso : le Conseil constitutionnel confirme la victoire du MPP

Next

Présidentielle en Centrafrique : le report des élections du 27 décembre n’est pas à l’ordre du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]