dimanche, février 25 2024

Dans le cadre de la préparation des prochaines assises nationales en guinée, la classe politique s’est fait entendre. Elle a été reçue, hier mardi 15 mars par les autorités de la transition. Il a été principalement question pour eux de faire connaitre au pouvoir en place leurs frustrations sur plusieurs points cruciaux.

Au cours de ces concertations, l’organisation des assises nationales en Guinée, sous certains aspects importants a été essentiellement débattue. Soulignons que ces journées de concertation concernent également la société civile et les religieux. Les assises nationales en Guinée sont prévues pour le 22 mars prochain.

Des préalables indispensables

Pour les cinq coalitions de partis politiques reçus par le ministère de l’Administration du territoire, certaines exigences doivent être établies. Celles-ci, devraient garantir la réussite des assises nationales en Guinée. Alors ces discussions avec le gouvernement de transition étaient plus que nécessaire pour la bonne marche des choses.

D’après ces acteurs politiques, ces concertations préalables permettent de se pencher ensemble sur des détails de la transition. Il s’agit entre autres de la forme et l’ordre du jour, la durée que prendront ces assises nationales en Guinée.

« Ce qui manque aujourd’hui entre la classe politique guinéenne, le CNRD et le gouvernement c’est ce dialogue-là, si ce dialogue n’est pas on se retrouvera dans une confusion totale », a expliqué un des acteurs politiques présent à ces concertations.

Lire aussi: TRANSITION GUINÉENNE : UN CHRONOGRAMME CLAIR TOUJOURS ATTENDU

Des assises nationales en Guinée, gage de renouveau

Selon d’autres acteurs politiques, il est vital pour l’effectivité de la réconciliation nationale que le dialogue politique en vue aboutisse. Cela permettre de partir sur de bases nouvelles afin de remettre la Guinée sur les rails. « L’urgence, c’est de faire des propositions pour faire avancer le pays », a déclaré pour sa part un cadre du RPG, l’ex-parti au pouvoir.

Et pour que ces assises nationales en Guinée soient concluant, les principaux politiques demandent que les discutions soient sous la supervision d’un émissaire de la Cédéao. L’intervention d’autres partenaires de la Guinée n’est pas exclue. « Comme on l’a dit s’il n’y a pas de dialogue évidemment ça fini par les conflits », a fait savoir Aliou Condé, le vice-président de l’UFDG.

El Professor

Previous

Flambée des prix en Guinée : un véritable casse-tête pour les ménages

Next

Atelier MIGA : le Togo à la conquête d’investissements directs étrangers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]