dimanche, juillet 21 2024

Au Sénégal, le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, vient de perdre un membre important, de même que sa majorité absolue. Il s’agit d’Aminata Touré, l’ancienne première ministre. Elle était face à la presse hier dimanche 25 septembre, pour l’annoncer officiellement.

Quelles sont donc les raisons ayant conduit à son départ soudain du camp présidentiel ? Quel sera donc son futur positionnement sur l’échiquier politique ? Soulignons qu’avant sa rupture avec Macky Sall, Aminata Touré, était tête de liste lors des législatives en juillet. Mais elle rejoint désormais la liste des députés non-inscrits.

Une loyauté jetée en pâture

Selon Aminata Touré, sa scission avec le président Macky Sall, tient de plusieurs raisons, notamment des nombreuses injustices qu’elle aurait subies. Elle affirme avoir été injustement écartée du poste de présidente de l’Assemblée nationale à la faveur d’Amadou Mame Diop. C’est à dire, en raison de liens familiaux qui auraient prévalu au détriment de toute objectivité. Une démarche qu’elle trouve peut convenable et désapprouve entièrement.

« Le président Macky Sall sait très bien que nous avions un accord ferme, de hautes personnalités de ce pays que je ne citerais pas ici peuvent aussi en témoigner car il le leur a dit bien à l’avance », a-t-elle confié. Mais la raison la plus flagrante de cette rupture est la question du troisième mandat présidentiel de Macky Sall pressenti depuis un moment déjà.

« Comment 10 ans après, des acteurs politiques qui se sont battus contre le 3eme mandat du président Abdoulaye Wade osent évoquer l’idée d’un troisième mandat du président Macky Sall ? Ce que les sénégalais n’avaient pas accepte il y a 10 ans, comment peut-on imaginer une seule seconde qu’ils l’accepteraient en 2024 ? », dénonce Aminata Touré. Alors elle a préféré quitter le groupe parlementaire de la coalition présidentielle.

Lire Aussi :  SÉNÉGAL : PAPE DIOP SAUVE DE JUSTESSE MACKY SALL, LES RAISONS

Aminata Touré en quête du fauteuil présidentiel ?

Pour ce qui est de son avenir politique, Aminata Touré n’a pas encore fini de surprendre. Les ambitions sont grandes même si elles ne sont pas encore totalement formalisées. Et la piste d’une participation aux élections de 2024 n’est pas du tout à écarter. « Laissez-moi vous dire que oui, j’y pense. J’y pense encore plus intensément, j’y pense très sérieusement », a-t-elle lâché.

Et de préciser, « j’irai au préalable à la rencontre des sénégalais et des sénégalaises recueillir leur avis et leur soutien ». « Je considère qu’il est plus que temps qu’on remette de l’éthique dans la politique. La politique ce n’est pas de la ruse, de l’abus de confiance et la préférence familiale. La politique peut et même doit s’accompagner de valeurs humaines, d’éthique et surtout de respect de la parole donnée et par-dessus tout du respect de nos lois et règlements », a-t-elle insisté.

Par-dessus tout, le président Macky Sall est convié à respecter la constitution à la lettre. « Le président Macky Sall à l’obligation de respecter sa parole. Le président Macky Sall à l’obligation de respecter le peuple sénégalais et même les peuples africains qui souffrent trop souvent de l’instabilité politique due au seul fait que leurs dirigeants s’accrochent au pouvoir ».

 

El Professor

Previous

Grève illimitée : les magistrats tchadiens passent à la vitesse supérieure

Next

Propos d'Abdoulaye Maïga : l’opposition pointe l'inconstance et l'immaturité de l'État malien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]