mercredi, février 28 2024

La transformation du riz au Burkina est une préoccupation du gouvernement. Pour développer la consommation locale, les autorités burkinabés déploient de nouvelles mesures. Celles-ci concernent en particulier la filière de transformation du riz. Pour ce faire, une convention a été signée avec deux partenaires au Burkina Faso. De quoi permettre aux populations de répondre à leurs besoins alimentaires.

La transformation du riz au Burkina pour satisfaire les attentes

Au Burkina Faso, la production locale de riz est insuffisante pour satisfaire les attentes énormes des populations. De plus, elle est plus souvent destinée à l’exportation car il est difficile de décortiquer la production locale au pays.

Pour donc pallier à ces difficultés des producteurs, des prêts seront bientôt accordés aux producteurs. Le montant de ces prêts est compris entre 16 à 250 millions de FCFA soit de 24 à 380 000 euros. C’est ce qui ressort de l’accord signé entre la Banque agricole du Faso et les promoteurs de la plaine. Ces prêts devront permettre aux unités de transformation d’acheter du riz brut, auprès des producteurs.

La transformation du riz au Burkina pour faciliter les besoins en capital

Ce procédé devrait faciliter le besoin en capital des unités de transformation ainsi que celui des acheteurs locaux. Alors la nouvelle initiative du gouvernement est à saluer. Elle offre une marge de manœuvre plus grande aux petites unités de transformation.

« Si les producteurs sont financés, ils peuvent agrandir leur surface de culture ou acheter des engrais pour de meilleurs rendements », a indiqué un économiste du Cirad, le Centre français pour la recherche agronomique. Outre cela, elle permettra également de créer une dynamique locale dans laquelle tout le monde serait gagnant.

Previous

Cote d’Ivoire: le RHDP obtient une majorité confortable au parlement

Next

Réunion du GST: les efforts de Faure Gnassingbé pour la paix au Mali salués

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]