mardi, juin 18 2024

Me Ata Zeus Ajavon prend désormais le contrepied de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) qui réclame sa prétendue victoire lors de la présidentielle de 2020. Et pourtant il y’a six mois, cet avocat apportait son soutien indéfectible à la dynamique. C’est au moment où Agbéyomé Kodjo, candidat de la DMK audit scrutin est porté disparu que Zeus Ajavon vient démentir cette fameuse victoire.

C’est donc un acteur clé que la DMK vient de perdre. Ce qui défavorise et fonce de plus la dynamique. Ce revirement de Me Zeus suscite de vives réactions dans le camp de la dynamique.

Maitre Zeus Ajavon ne reconnait pas la victoire d’Agbéyomé

Dans une récente sortie sur une radio de la place, l’ancien Coordonnateur du Collectif « Sauvons le Togo » (CST), Me Zeus Ajavon a fait des déclarations. Dans ses propos, l’avocat a remis en cause la victoire d’Agbéyomé Kodjo. « On me dit que quelqu’un a gagné, on me demande de venir défendre une supposée victoire. Jamais je ne le ferai, je ne suis pas les hommes », a laissé entendre l’avocat.

A rebours, au lendemain des élections notamment le 23 février, l’avocat a lancé un appel invitant tous les citoyens « à défendre la vérité des urnes contre toute tentative de manipulation des résultats » afin que « l’alternance soit effective dans notre pays ».

Ainsi, cette récente déclaration relance le débat sur les réelles motivations de la Dynamique et de son candidat malheureux. Sans doute Me Zeus Ajavon est fatigué de la lutte pour l’alternance au Togo.

La dynamique en feu

Les agitations post-électorales continuent de faire bouger la toile. Cette déclaration de Zeus Ajavon n’est pas passée sous silence à la MPDD (Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement), parti dont Agbéyomé Kodjo est président, ainsi que chez ses militants.

Aussi, le MPDD tente de rétablir sa vérité à travers un communiqué daté du 06 août 2020. Dans leur déclaration, le parti trouve étonnant les propos de Zeus Ajavon. « Nous sommes stupéfaits de la posture publique que campe Me Zeus Ajavon après avoir reconnu auprès de plusieurs personnes la large victoire de l’opposition notamment du candidat de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) avec qui il a partagé la même vérité », indique ledit communiqué.

Ces méli-mélo démontrent à suffisance l’incohérence et la duperie qui caractérisent les acteurs politiques de l’opposition au Togo.

Previous

Manifestations en Cote d Ivoire : le rejet du troisième mandat dans les rues crée des tensions mortelles

Next

Togo : des dispositions législatives du gouvernement pour lutter contre la cybercriminalité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]