jeudi, juin 13 2024

Contrairement au football, l’univers du rugby en Afrique est tissé de défis aussi variés que la diversité du continent lui-même. Alors que ce sport gagne en popularité, il se heurte à un ensemble complexe d’obstacles qui entravent son développement. Toutefois, ce sport encore peu pratiqué est source d’énormes avantages et surtout opportunités de développement physique, de compétition et de cohésion sociale.

C’est ce à quoi interpelle haut et fort Herbert Mensah, le nouveau président de Rugby Afrique. Pour lui le rugby en Afrique est bien plus qu’un simple sport. Il représente un défi ambitieux et passionnant pour un continent riche en diversité culturelle et géographique. Et plus que jamais, le rugby en Afrique est à la croisée des chemins en raison du manque d’infrastructures adéquates à la nécessité de sensibilisation accrue, en passant par les contraintes financières et les défis logistiques.

Le rugby en Afrique, une aubaine

Selon Herbert Mensah, tout comme les autres sport, le rugby apporte énormément à la jeunesse africaine. Et tant que les moyens ou investissements seront accordés à ce sport on assisterait à une révolution du rugby en Afrique. Les prouesses de l’équipe sud-africaine le prouvent à suffisance. Alors tant que les investissements seront présents, les résultats éloquents seront au rendez-vous.

Lire Aussi :  GABON : LE GÉNÉRAL OLIGUI MET ALI BONGO DEHORS

« Mon mantra depuis plusieurs décennies, et surtout maintenant que nous sommes à la présidence depuis plusieurs mois, c’est que le sport est une affaire très lucrative. Si vous comprenez ça, vous devenez conscient qu’une nouvelle dynamique est nécessaire », a souligné l’homme d’affaires ghanéen à propos du rugby en Afrique.

« Nous essayons de changer l’état d’esprit. Je suis en train d’essayer de changer la relation entre Rugby Afrique, World Rugby, la FFR, l’UE, l’AFD, les agences de développement, les investisseurs. Nous devons amener des gens qui comprennent que ce sport est un bon investissement, où l’opportunité est grande. Le monde change et pour cette raison, je pense que le rugby va se développer en Afrique. Nous croyons en nous. À votre tour de croire en nous », a-t-il ajouté.

 

Sandrine A.

Previous

Gabon : Le général Oligui met Ali Bongo dehors

Next

Gabon : Quelles actions fortes pour le nouveau Premier ministre Raymond Ndong Sima ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]