mercredi, mai 29 2024

Contrairement au football, l’univers du rugby en Afrique est tissé de défis aussi variés que la diversité du continent lui-même. Alors que ce sport gagne en popularité, il se heurte à un ensemble complexe d’obstacles qui entravent son développement. Toutefois, ce sport encore peu pratiqué est source d’énormes avantages et surtout opportunités de développement physique, de compétition et de cohésion sociale.

C’est ce à quoi interpelle haut et fort Herbert Mensah, le nouveau président de Rugby Afrique. Pour lui le rugby en Afrique est bien plus qu’un simple sport. Il représente un défi ambitieux et passionnant pour un continent riche en diversité culturelle et géographique. Et plus que jamais, le rugby en Afrique est à la croisée des chemins en raison du manque d’infrastructures adéquates à la nécessité de sensibilisation accrue, en passant par les contraintes financières et les défis logistiques.

Le rugby en Afrique, une aubaine

Selon Herbert Mensah, tout comme les autres sport, le rugby apporte énormément à la jeunesse africaine. Et tant que les moyens ou investissements seront accordés à ce sport on assisterait à une révolution du rugby en Afrique. Les prouesses de l’équipe sud-africaine le prouvent à suffisance. Alors tant que les investissements seront présents, les résultats éloquents seront au rendez-vous.

Lire Aussi :  GABON : LE GÉNÉRAL OLIGUI MET ALI BONGO DEHORS

« Mon mantra depuis plusieurs décennies, et surtout maintenant que nous sommes à la présidence depuis plusieurs mois, c’est que le sport est une affaire très lucrative. Si vous comprenez ça, vous devenez conscient qu’une nouvelle dynamique est nécessaire », a souligné l’homme d’affaires ghanéen à propos du rugby en Afrique.

« Nous essayons de changer l’état d’esprit. Je suis en train d’essayer de changer la relation entre Rugby Afrique, World Rugby, la FFR, l’UE, l’AFD, les agences de développement, les investisseurs. Nous devons amener des gens qui comprennent que ce sport est un bon investissement, où l’opportunité est grande. Le monde change et pour cette raison, je pense que le rugby va se développer en Afrique. Nous croyons en nous. À votre tour de croire en nous », a-t-il ajouté.

 

Sandrine A.

Previous

Gabon : Le général Oligui met Ali Bongo dehors

Next

Gabon : Quelles actions fortes pour le nouveau Premier ministre Raymond Ndong Sima ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Investigateur Africain

Le président de transition du Gabon, Brice Clotaire Oligui Nguema, a entamé ce mardi 28 mai une visite de travail de cinq jours en France. Ce séjour, qui s’articule autour de trois volets – économique, politique et mémoriel – vise à renforcer et relancer le partenariat bilatéral entre Libreville et Paris. La visite du président […]

Bassirou Diomaye Faye attendu en visite au Togo ?

Diplomatie Ouest-Africaine : Le Togo, prochaine destination de Faye ?

Investigateur Africain

Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, élu en mars dernier, effectuera une visite officielle à Ouagadougou ce jeudi 30 mai. Cette visite, qualifiée d’« amitié et de travail », marque une étape significative dans la politique extérieure du Sénégal vis-à-vis de ses voisins de l’Alliance des Etats du Sahel (AES). Le déplacement de M. […]

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]