mercredi, février 28 2024

Hier mercredi, 21 décembre 2022, a été officiellement ouverte, la grande quinzaine commerciale du centenaire. La manifestation commerciale vise à promouvoir et à consolider les relations de confiance qui lient organisateurs, exposants et consommateurs. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence de Kodjo Adedze, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale.

Notons que l’édition 2022 de la grande quinzaine commerciale est la 37ème de l’histoire organisée par la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). Par ailleurs, elle coïncide avec la célébration du 100ème anniversaire de la Compagnie Consulaire. Cette dernière est la véritable interface entre le monde des affaires, les pouvoirs publics et les partenaires au développement.

La grande quinzaine commerciale, une manifestation tant attendue

Pour Abe Talime, Directeur Général du commerce, le fait de renouer avec l’organisation des activités de la grande quinzaine commerciale est une nouvelle réjouissante. Car, l’évènement a été suspendue pendant deux années pour des raisons liées aux contraintes imposées par la pandémie au coronavirus.

Par conséquent, le secteur privé en général et en particulier les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ont donc à présent le privilège de réaliser de bonnes affaires et de boucler en toute beauté l’année 2022. Aussi, ils ont l’occasion de mettre en valeur les produits locaux togolais dans les stands et de consolider les acquis du savoir-faire togolais.

« J’invite le public à effectuer nombreux comme à l’accoutumée, le déplacement du site de la grande quinzaine commerciale pour découvrir et apprécier les différents produits et services de nos opérateurs économiques », a-t-il exhorté.

Lire Aussi :  ÉLECTIONS RÉGIONALES 2023 : UN CHRONOGRAMME CLAIR DÈS JANVIER

De très belles fêtes de fin d’années

Selon Mme Nathalie Bitho, Présidente de la DSC de la CCI Togo, ce rendez-vous annuel permettra à nouveau aux populations de mieux faire face aux festivités de fin d’année. C’est à dire d’obtenir des produits ou services de qualité à prix concurrentiels ou pour les opérateurs économiques de diminuer leurs stocks. « Nos entreprises ont du potentiel. Aidons-les à maintenir des emplois et apprécions leur savoir-faire », a convié la présidente.

« Ce serait également l’occasion pour le ministère de vérifier que nos compatriotes consomment quantité et qualité. Il n’y aura pas de produits périmés sur ce site. Déjà à partir de demain les équipes vont faire le déplacement. Nous voulons une population en bonne santé », a assuré le ministre Kodjo Adedze.

Tony A

Previous

Élections régionales 2023 : un chronogramme clair dès janvier

Next

Togo : des remaniements au sein de l'armée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]