vendredi, février 23 2024

Les résultats préliminaires mais quasiment complets de la présidentielle guinéenne, publiés par l’organe en charge des élections, créditent le President Alpha Condé de la majorité absolue dès le premier tour, dans un contexte de vives tensions et de contestation de la régularité du scrutin.

Avec plus de 2,4 millions des voix sur environ 3,9 millions d’exprimés, selon des résultats préliminaires publiés par la Commission électorale nationale indépendante, President Alpha Condé l’emporte dès le premier tour. Il distance Cellou Dalein Diallo qui totalise environ 1,2 million de suffrages.

Le President Alpha Condé

Portant sur 17 circonscriptions de l’intérieur en plus des 30 sur 38 déjà communiquées depuis mardi, ces résultats donnent une confortable majorité absolue à President Alpha Condé. Ces 37 circonscriptions, auxquelles s’ajoutent celles de l’étranger, bien plus réduites, représentent plus de cinq millions des 5,41 millions d’inscrits.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’a pas procédé à un cumul et n’a pas déclaré de vainqueur. Mais selon l’addition des résultats des seules circonscriptions de l’intérieur (sans compter donc le vote de l’étranger), Alpha Condé l’emporte avec plus de 2,4 millions des voix sur environ 3,9 millions d’exprimés, en devançant très largement Cellou Dalein Diallo (environ 1,2 million de suffrages). Les résultats doivent, soulignons-le, encore être proclamés par la Céni et validés par la Cour constitutionnelle.

Fraude, selon Cellou Dalein Diallo

En effet, Cellou Dalein Diallo, battu par Alpha Condé en 2010 et 2015, a proclamé sa victoire lundi en invoquant le travail mené par son parti pour faire remonter les données du terrain et pour ne pas s’en remettre aux organes officiels, la Céni et la Cour constitutionnelle. Lesquels sont inféodées au pouvoir selon lui. Le camp de Cellou Dalein Diallo, qui revendique 53% des voix, a dénoncé une « fraude à grande échelle » en cours selon lui pour falsifier les résultats.

Il faut signaler que cette annonce précipitée avait causé des heurts dans la banlieue de Conakry et plusieurs villes entre partisans du candidat Cellou Dalein Diallo, principal challenger d’Alpha Condé à la présidentielle de dimanche, et forces guinéennes. Aussi, les résultats publiés jeudi soir par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) risquent d’échauffer davantage les esprits.

D’ailleurs, les affrontements se sont poursuivis jeudi à Conakry, dans les quartiers de Cosa, Nongo, Sonfonia ou encore Wanindara, mais aussi en province.

Lire aussi : Nigéria : des morts et d’énormes dégâts, la situation devient très préoccupante

Previous

Nigéria : des morts et d’énormes dégâts, la situation devient très préoccupante

Next

Côte d’ivoire : l’opposition dit non à l’offre politique d’Alassane Ouattara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]