mardi, juillet 23 2024

Sceller plus fermement leur union, c’est la démarche dans laquelle se sont inscrites depuis peu Moscou et Alger. Ces derniers mois, les relations entre les deux pays ont connu, une intensification. Et cela est nettement perceptible à travers les visites et l’augmentation des échanges d’expertises entre les deux nations.

Soulignons qu’au cours des cinq dernières années, les relations entre Moscou et Alger ont atteint le niveau d’un « partenariat stratégique approfondi ». C’est-à-dire qu’elles se sont considérablement développées, ce dans plusieurs domaines non négligeables.

Une importante coopération militaire entre Moscou et Alger

La consolidation du partenariat stratégique entre Moscou et Alger n’est pas un hasard, comme d’aucun pourrait le penser. Il apparait plus comme une chose normale si on tient compte de certains facteurs clés, notamment des liens étroits de coopérations dans les domaines économique, militaire et humanitaire.

En 2021, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Russie ont atteint trois milliards de dollars. En matière d’achat d’armement, l’Algérie figure également parmi les clients historiques de la Russie. Ceci témoigne aisément de la forte coopération militaire existante entre eux.

Lire aussi : INFLUENCE AMÉRICAINE EN AFRIQUE : ANTONY BLINKEN ÉVOQUE LA NOUVELLE STRATÉGIE

Des positions convergentes

Selon Mansouria Mekhfi, chercheuse et universitaire, le développement fulgurant des relations entre Moscou et Alger est lié à leurs points de vue communs. Très souvent, les deux pays partagent la même analyse sur les questions internationales et régionales d’actualité.

Leur opposition commune au printemps arabe, leur détermination à combattre le fondamentalisme islamique, en est une parfaite illustration. Par ailleurs, il faut le préciser, Moscou et Alger se sont le plus rapprochés sous la présidence de Vladmir Poutine.

Pour preuve, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le désert, Moscou et Alger vont agir de concert. L’opération est dénommée « Bouclier du désert ». Cette dernière aura lieu en novembre et va impliquer cent soixante soldats russes et algériens. Ceux-ci dans leur exercice vont s’évertuer à rechercher, trouver et éradiquer des groupes terroristes dans le désert.

 

El Professor

Previous

Influence américaine en Afrique : Antony Blinken évoque la nouvelle stratégie

Next

Violences sexuelles en Afrique du Sud : « Cela doit cesser ! », martèle le président Ramaphosa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]