jeudi, avril 18 2024

Pousser un maximum d’investisseurs, d’entrepreneurs, d’opérateurs économiques étrangers à investir au Niger. C’est la mission qui a conduit Mahamadou Ouhoumoudou, le Premier ministre du Niger devant le Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian), ce mardi 18 avril 2023. Occasion pour lui donc de vanter les atouts socio-économiques de son pays.

En prélude à cette intervention, Mahamadou Ouhoumou a adressé un message percutant entrepreneurs français. Avec des arguments forts il a mis les points d’attraction de son pays le Niger dans l’esprit des potentiels investisseurs de tout ordre.

Lire Aussi : PÉNURIE DE CARBURANT À BANGUI : VOICI CE QUE FONT LES VENDEURS À LA SAUVETTE

Un pays en bonne croissance selon Mahamadou Ouhoumou

S’il y a un pays où il faudrait investir actuellement, eh bien c’est au Niger. C’est ce qu’a fait savoir le Premier ministre nigérien Mahamadou Ouhoumou. Il se base sur les récentes prouesses du pays en terme économique. D’après les chiffres annoncés par le gouvernement le 31 mars dernier, le Niger aurait réalisé une croissance est remarquable de +11,5% pour le compte de l’année 2022.

« Notre pays est un pays où la pauvreté était, au départ, estimée à plus de 60%. Donc, lorsqu’on revient à 40%, c’est quand même déjà un progrès remarquable qui a été accompli ces dix dernières années », a-t-il tenu à souligner. Cela entraîne naturellement une ruée d’investisseurs d’autres pays mais pour le moment, les investisseurs français ne sont pas parmi les premiers venus.

« C’est de leur dire que le Niger est le futur Eldorado de l’Afrique et que c’est un pays où il faut investir. Il ne faut pas qu’ils soient les derniers à venir investir au Niger, il faut qu’ils soient parmi les premiers. Il ne faut pas que ce soit uniquement dans un seul secteur, notamment le secteur minier. Nous appelons les investisseurs à venir investir dans d’autres secteurs où il y a beaucoup de potentiels ».

 

La Rédaction

Previous

Pénurie de carburant à Bangui : voici ce que font les vendeurs à la sauvette

Next

Conflit de pouvoir au Soudan : des violences prévisibles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]

révision constitutionnelle : Faure Gnassingbé défend l'inclusion de tous

Inclusion et dialogue : Faure Gnassingbé défend une Constitution pour tous

Investigateur Africain

Dans un geste audacieux et résolument démocratique, le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a récemment appelé à un élargissement du dialogue autour de la réforme constitutionnelle en cours. Cette initiative marque un tournant dans l’approche politique du pays et suscite un vif intérêt quant à ses implications sur l’avenir démocratique du Togo. […]

La justice libère deux proches de Mohamed Bazoum

Libération inattendue au Niger : Deux proches de Mohamed Bazoum remis en liberté

Investigateur Africain

Au Niger, une décision inattendue de la justice a secoué le pays ce mardi 2 avril. La justice a ordonné la remise en liberté d’Abdourahamane Ben Hamaye, journaliste au sein de la présidence sous Mohamed Bazoum, et de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président. Ces deux hommes étaient en garde à vue depuis […]