dimanche, juillet 21 2024

Au Kenya, le président William Ruto a présidé une cérémonie symbolique le 24 juin pour marquer le départ du premier bataillon de policiers kényans vers Haïti. Cette mission, approuvée par les Nations Unies, vise à lutter contre les gangs armés qui déstabilisent l’île caribéenne. Sur les 1 000 policiers que Nairobi enverra, le premier contingent comprend 400 recrues, ouvrant la voie à une mission multinationale.

Le départ des 400 policiers kényans reflète la détermination du gouvernement à soutenir Haïti dans sa lutte contre l’insécurité, malgré les controverses et les oppositions internes. Le succès de cette mission dépendra non seulement de la compétence et de l’engagement des forces déployées, mais aussi de la gestion des tensions politiques et des critiques sur la scène nationale et internationale.

Un engagement international pour Haïti

Le premier contingent de policiers kényans de la Mission multinationale d’appui à la sécurité (MMAS) en Haïti a quitté Nairobi pour Port-au-Prince dans la nuit du 24 juin 2024. Cette mission, qui bénéficie du soutien des Nations Unies depuis octobre 2023, inclut également des contributions du Bénin, du Tchad, du Bangladesh, des Bahamas et de la Barbade. L’objectif est de lutter contre les gangs armés contrôlant 80 % de la zone métropolitaine de la capitale haïtienne.

Le président kényan, William Ruto, a rappelé l’importance de la mission lors de la cérémonie de remise du drapeau national à l’Académie de police d’Embakasi, à Nairobi. Il a insisté sur la responsabilité des policiers kényans et sur la nécessité de respecter les droits humains dans leur lutte contre les gangs armés en Haïti. Les policiers, qui s’entraînent pour cette mission depuis octobre, sont désormais prêts à relever ce défi international.

Selon des sources proches de la police, un deuxième contingent de 400 officiers rejoindra le premier dans deux semaines, tandis que le matériel nécessaire a déjà été acheminé à Port-au-Prince. Le soutien de la communauté internationale, notamment du président américain Joe Biden, qualifiant cette initiative d’« effort historique en faveur de la police nationale haïtienne », souligne l’importance de cette mission.

Lire Aussi : ENLÈVEMENT AU NIGER : LE FPJ EXIGE LA LIBÉRATION DE BAZOUM EN ÉCHANGE DU PRÉFET DE BILMA

Opposition et controverses

Le déploiement des policiers kényans n’a pas fait l’unanimité au Kenya. L’opposition, appuyée par des organisations de défense des droits humains comme Human Rights Watch, critique la décision, rappelant que la police kényane a été accusée d’usage excessif de la force et d’exécutions extrajudiciaires. La semaine précédente, deux personnes avaient été tuées lors de la répression de manifestations contre la loi de finances, exacerbant les inquiétudes.

Le président du parti d’opposition Thirdway Alliance a vivement critiqué le président Ruto, l’accusant de contourner le processus judiciaire et de ne pas respecter l’État de droit. En janvier, un tribunal kényan avait jugé que le gouvernement ne pouvait envoyer des policiers à l’étranger sans un accord international préalable. Cet obstacle juridique avait été surmonté en mars par la signature d’un accord avec Haïti, mais les opposants ont continué à contester cette décision en justice.

 

Tony A.

Previous

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Next

Niger : La Sonidep lance ses premières opérations d’exploitation à Diffa et Agadez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]