dimanche, février 25 2024

Depuis un moment déjà, une certaine distance est visible entre le leader du Cojep, Charles Blé Goudé et son mentor Laurent Gbagbo. Que se passe-t-il donc entre les deux hommes ? Aussi quelle serait la position actuelle de Charles Blé Goudé sur l’échiquier politique ? A travers un point de presse hier mercredi 11 janvier 2023, il a clarifié ses intentions.

Rappelons-le, leader du Cojep, Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire le 26 novembre 2022. Ceci après avoir été acquitté par la Cour pénale internationale, tout comme l’ancien president ivoirien Laurent Gbagbo.

Pas de conflit avec Laurent Gbgagbo lâche le leader du Cojep

Dans son adresse face à la presse et qui a duré plus de deux heures, Charles Blé Goudé a donné répondes à plusieurs interrogations. Pour ce qui concerne les supposés tensions avec Laurent Gbagbo, il n’en est absolument rien, a-t-il fait comprendre. En d’autres termes il ne s’agit que de fausses rumeurs.

« Je n’ai pas de conflit avec le président Gbagbo. À La Haye où j’étais, j’ai été un fils, j’ai servi mon père, je n’ai jamais rien fait pour heurter le présent Gbagbo et je pense que depuis qu’il est venu, il n’a jamais rien fait ni rien dit pour me heurter », a laissé entendre Charles Blé Goudé. Et de préciser, « la seule discorde ? Peut-être, je ne suis pas membre du PDA-CI, mais en tout cas, j’ai fait ma demande d’audience pour voir mon père et j’attends qu’il me reçoive. »

Lire Aussi : RETOUR DE CHARLES BLÉ GOUDÉ : UN PAS DE PLUS VERS LA RÉCONCILIATION EN CÔTE D’IVOIRE ?

Aucune alliance pour le moment

Pour ce qui est de son avenir en politique, le leader du Cojep entend également y laisser ses marques. C’est à dire qu’il entend librement participer à la vie politique de son pays en se plaçant surtout en observateur. Ce qui traduit donc une volonté à ne nouer aucune alliance politique pour le moment et se focaliser uniquement sur l’essentiel. La priorité reste avant tout de relancer le Cojep.

Même si depuis son retour en Côte d’ivoire on a vu un rapprochement avec des partis politiques comme le FPI de Pascal Affi N’Guessan et celui de Simone Gbagbo, l’ex-première dame.

« Je n’ai pour le moment d’affinités avec aucun parti politique. Je connais des personnalités politiques pour qui j’ai beaucoup de respect et le paysage politique ivoirien s’est beaucoup recomposé, donc je suis un étranger aux gros yeux pour le moment », a déclaré Charles Blé Goudé.

 

El Professor

Previous

Législatives du 8 Janvier au Bénin : la mouvance présidentielle conserve sa majorité

Next

Législatives au Bénin : Les Démocrates contestent le rang des deux partis de la majorité au pouvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]