mercredi, mai 22 2024

Depuis un moment déjà, une certaine distance est visible entre le leader du Cojep, Charles Blé Goudé et son mentor Laurent Gbagbo. Que se passe-t-il donc entre les deux hommes ? Aussi quelle serait la position actuelle de Charles Blé Goudé sur l’échiquier politique ? A travers un point de presse hier mercredi 11 janvier 2023, il a clarifié ses intentions.

Rappelons-le, leader du Cojep, Charles Blé Goudé est rentré en Côte d’Ivoire le 26 novembre 2022. Ceci après avoir été acquitté par la Cour pénale internationale, tout comme l’ancien president ivoirien Laurent Gbagbo.

Pas de conflit avec Laurent Gbgagbo lâche le leader du Cojep

Dans son adresse face à la presse et qui a duré plus de deux heures, Charles Blé Goudé a donné répondes à plusieurs interrogations. Pour ce qui concerne les supposés tensions avec Laurent Gbagbo, il n’en est absolument rien, a-t-il fait comprendre. En d’autres termes il ne s’agit que de fausses rumeurs.

« Je n’ai pas de conflit avec le président Gbagbo. À La Haye où j’étais, j’ai été un fils, j’ai servi mon père, je n’ai jamais rien fait pour heurter le présent Gbagbo et je pense que depuis qu’il est venu, il n’a jamais rien fait ni rien dit pour me heurter », a laissé entendre Charles Blé Goudé. Et de préciser, « la seule discorde ? Peut-être, je ne suis pas membre du PDA-CI, mais en tout cas, j’ai fait ma demande d’audience pour voir mon père et j’attends qu’il me reçoive. »

Lire Aussi : RETOUR DE CHARLES BLÉ GOUDÉ : UN PAS DE PLUS VERS LA RÉCONCILIATION EN CÔTE D’IVOIRE ?

Aucune alliance pour le moment

Pour ce qui est de son avenir en politique, le leader du Cojep entend également y laisser ses marques. C’est à dire qu’il entend librement participer à la vie politique de son pays en se plaçant surtout en observateur. Ce qui traduit donc une volonté à ne nouer aucune alliance politique pour le moment et se focaliser uniquement sur l’essentiel. La priorité reste avant tout de relancer le Cojep.

Même si depuis son retour en Côte d’ivoire on a vu un rapprochement avec des partis politiques comme le FPI de Pascal Affi N’Guessan et celui de Simone Gbagbo, l’ex-première dame.

« Je n’ai pour le moment d’affinités avec aucun parti politique. Je connais des personnalités politiques pour qui j’ai beaucoup de respect et le paysage politique ivoirien s’est beaucoup recomposé, donc je suis un étranger aux gros yeux pour le moment », a déclaré Charles Blé Goudé.

 

El Professor

Previous

Législatives du 8 Janvier au Bénin : la mouvance présidentielle conserve sa majorité

Next

Législatives au Bénin : Les Démocrates contestent le rang des deux partis de la majorité au pouvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Rencontre historique entre les présidents Ouattara et Faye

Rencontre historique entre les présidents ivoirien et sénégalais à Abidjan

Investigateur Africain

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a poursuivi sa série de visites en Afrique de l’Ouest en rencontrant son homologue ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan. Cette rencontre, qui fait suite à des visites en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau, revêt une importance particulière pour les deux pays et pour la sous-région ouest-africaine. Cette rencontre […]

Hinda Bazoum: « C'est bien lui le commanditaire du putsch »

Niger : « C’est bien lui le commanditaire du putsch », lâche cette dame

Investigateur Africain

Dans une interview exclusive accordée à un média international, elle brise le silence et lance un cri d’alarme. Hinda Bazoum, l’une des cinq enfants du président nigérien Mohamed Bazoum exprime sa détresse face à la séquestration prolongée de ses parents, le président Mohamed Bazoum et son épouse. Ces derniers sont séquestrés à Niamey depuis neuf […]

Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : Des peines exemplaires pour les narcotrafiquants !

Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : Des peines exemplaires pour les narcotrafiquants !

Investigateur Africain

Une affaire de trafic international de cocaïne en Côte d’Ivoire vient de connaître son dénouement avec des verdicts sévères prononcés à l’encontre de plusieurs accusés. Ce 7 mai 2024, le Pôle pénal économique d’Abidjan a rendu son jugement, condamnant 13 individus à la peine maximale de 10 ans de prison. Un coup de filet majeur […]