mardi, juin 18 2024

Au Burkina Faso, le Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS)  vient de rejoindre la mouvance présidentielle. Il s’agit du parti qui auparavant avait investi l’ex-président et Premier ministre de la transition, Yacouba Isaac Zida. L’annonce a été faite hier jeudi 04 mars 2021 à travers une déclaration rendue publique du Mouvement Patriotique pour le Salut.

Depuis sa réélection pour un nouveau mandat le président burkinabé Rock Marc Christian Kaboré se montre dans une posture de main tendue. Ceci afin de faciliter la réconciliation nationale tant prônée. Et pour ce faire, il a également réuni autour de lui plusieurs partis politiques pour conforter sa majorité au parlement. En claire une alliance du MPP son parti avec bien d’autres.

Une alliance utile pour le Mouvement Patriotique pour le Salut 

Pour les responsables du MPS, cette alliance avec le parti au pouvoir se justifie par plusieurs raisons. Et la plus importante serait la main tendue au président Roch Marc Christian Kaboré pour l’exécution de son précieux programme pour le plus grand bien des burkinabé. « Aucune société ne peut se développer sans un minimum de coopération », a précisé Augustin Loada.

D’après Augustin Loada, président du Mouvement Patriotique pour le Salut, le choix d’appartenir à la majorité présidentielle s’inscrit dans la logique de la réconciliation nationale. « Le MPS fait le pari difficile, mais nécessaire, de la réconciliation ». Car c’est ce dont le pays a besoin pour se développer. Aussi, son parti ne peut rester en marge de cette mutation.

Lire aussi : BURKINA FASO / DIPLOMATIE: ROCH MARC CHRISTIAN KABORÉ EN VISITE DE TRAVAIL EN FRANCE

Previous

Gabon / Covid-19: le Syndicat des médecins s’indigne sur l’état des hôpitaux

Next

Ethiopie / ONU: impossible de trouver un consensus sur la question du Tigré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]