lundi, juillet 22 2024

La tentative de coup d’Etat au Niger, heureusement déjouée par les autorités n’a pas fini de surprendre plus d’un. Alors les investigations au Niger sont activement menées par les cellules compétentes pour démanteler le réseau ayant été à la base de cette conspiration. Cet évènement survient au moment où on croyait plus que jamais à l’alternance au sommet de l’Etat et au triomphe de la démocratie

Pour rappel, la tentative de coup d’Etat au Niger a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 mars. Certains individus avec pour ambition de créer le trouble, ont fait résonner la voix des armes dans le quartier administratif proche du palais de la présidence. Mais la vigilance de la Garde présidentielle a été salvatrice. Ils sont sortis victorieux de l’assaut qui a été mené contre eux.

Ouverture des investigations au Niger sur la tentative de coup d’Etat

Jusque-là, les autorités nigériennes se déploient avec efficacité en se mettant à la traque des auteurs et complices de la tentative de coup d’État au Niger. Pour l’heure, plusieurs militaires ont été interpellés dans le cadre des investigations au Niger. Le gouvernement est prêt à tout pour identifier les commanditaires internes et externes.

« Plusieurs personnes en lien avec cette tentative de coup d’État ont été interpellées et d’autres activement recherchés », a fait savoir le porte-parole du gouvernement Zakaria Abdourahamane. « Le gouvernement tient à féliciter la garde présidentielle et les autres forces de sécurité pour leur prompte réaction témoignant ainsi de leur loyauté et de leur fidélité vis-à-vis de la République », avait-il rajouté.

Le capitaine Gourouza activement recherché

Grace aux informations recueillies auprès des personnes arrêtées et interrogées, le principal commanditaire de la tentative de coup d’Etat au Niger a été identifié. Il s’agit du capitaine Gourouza, le chargé de la sécurité de la base aérienne. Mais l’homme a disparu du paysage et serait donc en fuite.

Les autorités nigériennes tentent tout leur possible pour l’appréhender afin qu’il puisse rendre compte à la justice de ses actes de déstabilisation. Une nouvelle qui rassure les populations qui en ont marre de ces coups de force répétés.
Comme initialement prévu, le président élu Mohamed Bazoum pourra recevoir officiellement le pouvoir des mains de son prédécesseur Mahamadou Issoufou demain vendredi 02 avril devant la nation toute entière. La tentative de coup d’Etat au Niger n’aurait pas eu raison de cet important évènement qui marque un tournant dans la politique nigérienne.

Previous

Chute du prix du cacao ivoirien pour les planteurs

Next

Gestion de la Covid 19 à Madagascar: la société civile tire la sonnette d'alarme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]