jeudi, avril 18 2024

Pour les inondations au Sénégal, Macky Sall débloque 10 milliards de FCFA pour aider les sinistrés. soit 15 millions d’euros ce mardi 08 septembre 2020. Le fond est destiné à venir en aide aux populations victimes des fortes pluies.

Les inondations au Sénégal du week-end end dernier ont fait plus de 6 morts et d’importants dégâts. Des milliers d’hectares de terres cultivables ont été englouties par les eaux. Aussi, les populations ont également subi d’énormes pertes. Face à la régularité du phénomène pendant les saisons pluvieuses, les populations appellent à une résolution définitive du problème.

Un geste généreux suite aux inondations au Sénégal

Pour répondre à la détresse des populations, des mesures d’urgence ont été prises par le président sénégalais. Il a, tout d’abord, lancé le déclenchement du plan d’urgence d’organisation des secours (Orsec). Il a, par la suite, décidé d’accompagner ces mesures par des actions fortes.

C’est dans cette optique que le président Macky Sall a déployé 3 milliards de FCFA pour servir directement d’appui aux sinistrés. L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a, également, bénéficié d’un montant de 7 milliards. Celui-ci sera destiné à accompagner les services des sapeurs-pompiers.

Le programme décennal de lutte contre les inondations, quant à lui, sera mis en œuvre. « Très tôt en 2012, j’avais lancé le programme décennal de lutte contre les inondations. C’est important que ce programme soit poursuivi », avait-il déclaré.

Inondations au Sénégal, Macky Sall débloque 10 milliards de FCFA pour aider les sinistrés (2)

Inondations au Sénégal, une mauvaise gestion déplorée

Malgré les initiatives mises en œuvre par les autorités pour gérer ces inondations au Sénégal, le mal persiste. Les populations de Dakar et sa banlieue se retrouvent à chaque saison de pluies sous les eaux. Bien que des dizaines de milliards aient été investis dans plusieurs programmes.

Cette situation déplait aujourd’hui au plus haut point les populations. Elles exigent un changement total et pointent du doigt la défaillance de l’Etat dans la gestion de ce problème. Une administration qu’elle juge incompétente et qui ne prend pas en compte leurs problèmes.

Alors, il faudrait à présent des investissements plus conséquents pour résoudre à jamais le problème des inondations. Les solutions intermédiaires telles que la construction des bassins de rétention n’ont plus lieu d’être. Mais plutôt la mise en place d’infrastructures d’aménagement et d’assainissement des eaux au Sénégal.

LIRE AUSSI :  SÉNÉGAL: LA TENSION EST ENCORE VIVE ENTRE LE CAMP SONKO ET LE GOUVERNEMENT

Previous

L'opposition guinéenne en rang dispersé face à Alpha Condé pour les présidentielles

Next

Pour la transition malienne, les experts proposent une charte et une feuille de route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]

révision constitutionnelle : Faure Gnassingbé défend l'inclusion de tous

Inclusion et dialogue : Faure Gnassingbé défend une Constitution pour tous

Investigateur Africain

Dans un geste audacieux et résolument démocratique, le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a récemment appelé à un élargissement du dialogue autour de la réforme constitutionnelle en cours. Cette initiative marque un tournant dans l’approche politique du pays et suscite un vif intérêt quant à ses implications sur l’avenir démocratique du Togo. […]

La justice libère deux proches de Mohamed Bazoum

Libération inattendue au Niger : Deux proches de Mohamed Bazoum remis en liberté

Investigateur Africain

Au Niger, une décision inattendue de la justice a secoué le pays ce mardi 2 avril. La justice a ordonné la remise en liberté d’Abdourahamane Ben Hamaye, journaliste au sein de la présidence sous Mohamed Bazoum, et de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président. Ces deux hommes étaient en garde à vue depuis […]