lundi, juin 24 2024

La filiere cacao est au coeur de discussions entre acteurs mondiaux. La Côte d’Ivoire et le Ghana, tous deux grands producteurs mondiaux de cacao, ont entamé une discussion avec l’Union Européenne (UE). Les échanges débutés, mardi, portent sur la déforestation due à la production de cacao.

Les négociations visent à pousser ces deux grands acteurs mondiaux de la filiere cacao à développer des critères de productions durables. Une exigence nécessaire pour la préservation de l’environnement. Est aussi pris en compte, le travail des enfants dans les plantations. Le cycle de ces discussions s’étalera sur 10 mois environ.

La responsabilisation des entreprises européennes de la filiere cacao

Pour inciter davantage la Côte d’Ivoire et le Ghana à être soucieux de l’environnement, les entreprises européennes sont conviées à faire preuve de responsabilité. C’est-à-dire à mieux rétribuer les producteurs de cacao. Surtout s’agissant de l’achat de fèves de cacao auprès de ces deux Etats.

Ceci en raison du fait que plus de 60% de la production globale de cacao est importée par l’Union européenne. Ce qui devrait générer plus de revenus aux producteurs. Vu que le Ghana et la Côte d’Ivoire ont enregistré pour la campagne 2019-2020, une production estimée à 64 %.

Une revalorisation des échanges dans la filiere cacao

Les démarches déployées par les deux grands producteurs mondiaux de cacao semblent porter peu à peu leurs fruits. Avec l’instauration du nouveau mécanisme de vente appelé « différentiel de revenu décent », les producteurs seraient désormais mieux rémunérés.

Alors, le respect des normes environnementales devrait faciliter de plus les échanges commerciaux entre l’UE et les producteurs africains de cacao. Aussi, la construction de deux nouvelles usines de transformation du cacao à Abidjan faciliterait également l’exportation et la fabrication de chocolat.

La Côte d’ivoire envisage de faire passer sa production à 1 million de tonnes les prochaines années. L’objectif est d’augmenter la part de valeur ajoutée dans la filière cacao.

Lire aussi : https://linvestigateurafricain.tg/gambie-grosse-deception-apres-le-rejet-par-le-parlement-dune-nouvelle-constitution-democratique/

Previous

Nouvelle constitution gambienne : grosse déception après son rejet par le parlement

Next

Goodluck Jonathan a Bamako : des discussions pour un retour à la normale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]