samedi, février 24 2024

L’instabilité au Niger provoquée par le récent coup d’État a déclenché une véritable cacophonie parmi les acteurs internationaux, chacun tentant de faire entendre sa voix et de tracer un chemin dans cette situation complexe. Entre appels à l’action armée, plaidoyers pour la négociation et soutiens aux militaires au pouvoir, les réactions révèlent une toile complexe de positions dans la résolution de la crise au Niger.

Au-delà des condamnations de façade et des déclarations prévisibles, les réactions de la communauté internationale vis-à-vis de cette instabilité au Niger illustrent une perplexité grandissante. Les voisins du Niger, les nations africaines et les puissances mondiales telles que la France, les États-Unis et la Russie, affichent des réactions diverses qui se perdent dans une cacophonie diplomatique.

Instabilité au Niger, entre interventions et dissensions

Alors que les chefs d’état-major des armées ouest-africaines se sont réunis pour discuter d’une possible intervention armée, la question de l’unanimité demeure. Certains membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se montrent favorables, tandis que d’autres, comme le Cap-Vert, s’y opposent ouvertement.

Le soutien des régimes militaires voisins du Mali et du Burkina, bien que sous sanctions de la Cedeao, crée un clivage supplémentaire au sein de l’organisation. Ce qui met encore plus dans l’impasse à trouver issue à l’instabilité au Niger.

Solomon Dersso, directeur du groupe de recherche panafricain Amani Africa, exprime des inquiétudes quant à une intervention armée aux conséquences potentiellement calamiteuses. Selon lui, cette voie risque d’entraîner une escalade dangereuse pour le Niger et la région. Les sanctions économiques imposées par la Cedeao ont également suscité des réactions nationalistes et anticolonialistes au sein de la population nigérienne.

Lire Aussi : MEDIATION AU NIGER : POURQUOI LA JUNTE EST-ELLE EN PHASE AVEC LE PRESIDENT TOGOLAIS ?

Des divisions évidentes et un équilibre fragile

Jusqu’à présent, l’Union africaine reste un acteur clé pour toute action internationale. Cependant, la réunion de l’Union n’a pas abouti à une déclaration commune, reflétant les divisions au sein de l’organisation dans la résolution de l’instabilité au Niger. Les grandes puissances occidentales, à savoir les États-Unis et la France, adoptent des positions distinctes. Alors que les États-Unis envisagent une résolution pacifique, la France rejette la légitimité du pouvoir en place et maintient son soutien à la Cédéao.

Cette cacophonie internationale pourrait potentiellement profiter à d’autres acteurs, tels que la Russie. Le groupe paramilitaire Wagner, bien que confronté à des tensions avec le Kremlin, reste en alerte et observe la situation de près. Ses actions passées dans d’autres régions suggèrent des motivations économiques et politiques complexes.

Tandis que les débats se poursuivent, la diplomatie allemande réclame des sanctions de l’Union européenne à l’encontre des putschistes au Niger, accentuant encore les tensions. Pendant ce temps, les terroristes jihadistes continuent leurs actions meurtrières, témoignant de la menace persistante et du besoin de solutions concertées.

Steven Wilson

Previous

Transition écologique en Tunisie : l’agroforesterie au centre des écosystèmes agricoles

Next

Création d'entreprises : stabilité politique, environnement favorable, les clés d’un écosystème dynamique au Togo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]