lundi, juin 24 2024

En Côte d’Ivoire, le couple Gbagbo-Bédié a actuellement le vent en poupe. Objectif, s’atteler à consacrer la réconciliation du peuple ivoirien. Apparemment, les adversaires d’hier sont devenus aujourd’hui des alliés stratégiques. Bon signe ! Les rivalités se sont mutées en point d’entente et de complicité républicaine.

A quoi donc les ivoiriens devraient s’attendre suite à cette union, pas des moindres ? La réconciliation nationale tant recherchée en Côte d’Ivoire depuis des lustres pourrait-elle devenir enfin réalité ? Pour l’instant, il serait trop tôt de se prononcer. Tout compte fait, l’optimisme d’un lendemain meilleur est à privilégier.

L’influence du couple Gbagbo-Bédié sur les ivoiriens

Pour le plus grand bonheur des ivoiriens, le couple Gbagbo-Bédié dispose de ressources nécessaires et utiles pour repenser le processus de réconciliation nationale. Même si cette dernière apparaît comme un défi crucial, les deux anciens présidents de la République ont de quoi le relever brillamment.

Leur capacité à mener à bien ce processus délicat pourrait poser les bases de l’édification d’un climat de paix durable en Côte d’Ivoire. Les deux ennemis d’hier s’engageraient, à n’en point douter, à matérialiser cette assertion culte du feu président Félix Houphoët Boigny : « la paix n’est pas un vain mot, mais un comportement ». C’est l’image qui se dégage.

D’ailleurs, l’alliance Gbagbo-Bédié marque la réelle volonté de ces deux grands hommes politiques de montrer l’exemple en se réconciliant tout d’abord entre eux. Ceci en dépit des enjeux politiques actuels ou à venir. Cet acte fort, pourrait donner un coup d’accélérateur au processus de réconciliation de toutes les filles et tous les fils du pays.

La grande influence naturelle du couple Gbagbo-Bédié devrait aussi aider à modifier rapidement les perceptions et comportements des citoyens. Cela tient du fait que les attitudes des deux ténors de la vie politique ivoirienne ont d’ores et déjà un fort impact sur la posture adoptée par les populations. Et la forte interconnexion existante entre les acteurs politiques ivoiriens et leurs communautés, l’illustre parfaitement.

A lire aussi: CÔTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA ET HENRI KONAN BÉDIÉ BRISENT « LE MUR DE GLACE »

Des citoyens plus unis que jamais

Au-delà des mots, des bonnes déclarations d’intention, la nouvelle dynamique enclenchée par le couple Gbagbo-Bédié devrait générer l’existence d’une véritable cohésion entre les ivoiriens. Le duo a, donc, de quoi faciliter le pardon des uns envers les autres et l’oubli des rancœurs accumulées.

C’est-à-dire une véritable réconciliation des ivoiriens avec eux-mêmes. Ensuite, cela s’étendra aux communautés étrangères vivant en Côte d’Ivoire. Au sein de l’armée, l’effet positif serait la disparition des habitudes « claniques ».
Ce nouvel élan pourrait aussi être l’une des conditions préalables à tout développement socioéconomique du pays.

Car il est clair que la paix est le ciment de tout développement. Toutefois, cette heureuse projection peut se heurter aux réalités du terrain. Le jeu trouble et l’ambition cachée de certains acteurs politiques pourraient freiner les ardeurs.

A lire aussi: [TRIBUNE] LAURENT GBAGBO ACQUITTÉ : CPI, LA DÉCEPTION

 

Tony AMETEPE

Previous

Burkina Faso: François Compaoré en danger

Next

Violences en Afrique du Sud: le gouvernement a 48 heures pour reprendre le contrôle des rues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]