samedi, février 24 2024

Contre la corruption en Mauritanie, a été créée dimanche dernier une alliance nationale pour lutter efficacement contre ce fléau. La nouvelle alliance aura la lourde responsabilité d’aider à en savoir plus en ce qui concerne les détournements de fonds ayant eu lieu au cours du mandat du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Pour mettre en place cette alliance nationale de lutte contre la corruption en Mauritanie, il a fallu aux concernés de se réunir en congrès au centre international de Nouakchott. L’Alliance nationale contre la corruption en Mauritanie regroupe en son sein des leaders religieux, des avocats, des intellectuels et professeurs d’universités.

Une bataille ardue contre la corruption en Mauritanie

Pour l’Alliance nationale de lutte contre la corruption en Mauritanie, il sera impératif au cours de son exercice d’œuvrer pour que soit restitué aux populations une grosse partie des fonds détournés. Il s’agit précisément des capitaux publics qui auraient été détournés sous la direction l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Pour ce faire, elle entend se constituer en partie civile lors du procès pour corruption et détournement de l’ancien président mauritanien. Ils espèrent ainsi obtenir gain de cause pour le bonheur du plus grand nombre.

Une instrumentalisation de la société civile

Pour les partisans de l’ancien président mauritanien, tout cela n’est qu’un leurre. C’est-à-dire que la création de l’Alliance nationale de lutte contre la corruption en Mauritanie n’est qu’une mascarade orchestrée par le gouvernement. Ceci dans l’unique but de décrédibiliser une fois de plus Mohamed Ould Abdel Aziz.

« Ils sont exploités par le gouvernement, afin de montrer en quelque sorte l’implication de la société civile et de justifier qu’il ne s’agit pas d’une crise politique », a déclaré le président de l’Observatoire mauritanien des droits de l’homme et de la démocratie. Depuis le 11 mai, est assigné à résidence.

Previous

Côte d’Ivoire : Serges Kassy, le nouveau bâton dans les roues de Didier Drogba pour la présidence de la FIF

Next

Déchets plastiques au Sénégal : la cargaison de Hapag-Lloyd, renvoyée du port dakarois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]