mercredi, février 28 2024

Une attaque terroriste a fait hier mardi 25 mai 2021 de nombreuses victimes dans la capitale burundaise. Il s’agit en réalité d’une attaque à la grenade orchestrée à plusieurs points stratégiques par des personnes non encore identifiées. L’attaque terroriste à fait plus de 80 blessés et environ 7 morts.

Le Burundi vient donc de connaitre un regain des violences avec cette nouvelle attaque terroriste après un long moment d’accalmie. Une situation qui va encore mettre à l’épreuve les populations qui éprouvent déjà une certaine inquiétude en ce qui concerne leur sécurité.

Une attaque terroriste bien ficelée

Pour semer la terreur au sein des populations, les terroristes ont procédé de manière très stratégique. Ils ont choisi de faire exploser leurs grenades à des endroits très fréquentés par un grand nombre. Ceci à une heure de pointe. Pour preuve, l’attaque terroriste a eu lieu simultanément à trois arrêts-bus très fréquentés.

Il s’agit en l’occurrence de l’arrêt de bus Musaga en plein centre-ville. Une autre grenade a explosé entre les quartiers de Bwiza et Buyenzi. Le dernier a eu lieu à l’arrêt de bus du Cotebu dans le quartier de Ngagara. Cette attaque terroriste savamment cordonnée a créé une panique générale à Bujumbura.

Une sécurité fragile

Selon certains observateurs, l’attaque terroriste à la grenade n’a apparemment pour but que de relever la fragilité sécuritaire du pays. Ceci du fait que le pays accueille une réunion d’un comité de l’ONU chargée des questions de sécurité en Afrique centrale.

Face à cette attaque, les forces de sécurité ont tout de suite été déployées pour quadriller la ville et rassurer les populations. Aussi des dizaines d’arrestations ont eu lieu dans le cadre de l’enquête ouverte pour arrêter les responsables de ces actes.

Previous

Eco currency : an international meeting started this wednesday in Lomé

Next

Conflit au Tigré: les soldats érythréens mis en cause une nouvelle fois à Goda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]