vendredi, février 23 2024

Les affaires foncières au Bénin seront désormais résolues devant une juridiction totalement dédiée pour connaitre de ces litiges. Il s’agit de la Cour spéciales des Affaires foncières. En effet, la loi portant création, organisation et fonctionnement de la Cour spéciales des Affaires foncières, a été adoptée le mardi dernier par les députés de la 8è législature.

La cour spéciale comprend, une chambre des appels, une chambre de première instance, un parquet et un greffe. Elle aura son siège à Cotonou et aura compétences dans sept villes du sud. Sont particulièrement concernées par les litiges fonciers, les communes de Porto-Novo, Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Tori-Bossito, Allada et Sèmè-Podji.

Limiter enfin les affaires foncières au Bénin

Bien que le Benin dispose d’un Code foncier domanial, les litiges fonciers sont pendants devant les tribunaux. Et nombreux sont les justiciables à attendre que justice leur soit rendue. Alors ils sont contraints de composer avec la lenteur dans le traitement de leurs dossiers. A cela s’ajoute bien souvent, les incertitudes des solutions jurisprudentielles.

« Malgré les innovations du Code foncier et domanial, notamment en matière de gestion du contentieux, force est de constater que la problématique de l’insécurité foncière demeure et représente un risque potentiel de trouble à l’ordre public, autant qu’un frein à l’investissement public et privé », peut -on lire dans le communiqué du gouvernement. Ce dernier espère ainsi apporter des réponses significatives aux problèmes des populations.

Lire Aussi :  LÉGISLATIVES 2023 AU BÉNIN : LA CÉNA PROMET UN SCRUTIN PLUS INCLUSIF

Une poursuite de la spécialisation des juridictions béninoises

D’après le gouvernement, la création prochaine de la Cour spéciale des Affaires foncières au Bénin s’inscrit dans une démarche spécifique. Celle de la poursuite de la dynamique de spécialisation des juridictions béninoises et de leurs personnels. En ce sens, elle est la seconde juridiction spéciale après la Cour de répression des affaires économiques (Criet).

Sur le plan opérationnel, la nouvelle Cour spéciale des Affaires foncières au Bénin sera dotée du double degré de juridiction. Par ailleurs, son champ de compétence couvre en exclusivité les actions réelles immobilières ainsi que celles relatives à l’expropriation pour cause d’utilité publique. Par conséquent, le traitement des affaires foncières en cours ou non encore tranchées lui seront directement confiées. Celles déjà en délibéré, ne sont pas concernées.

 

Sandrine A

Previous

Démocratie en Afrique : de nouveaux fondements intellectuels s’imposent

Next

Assises nationales au Burkina Faso : les attentes se font grandes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]