mardi, juin 18 2024

Le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire est de plus en plus imminent. Et ses partisans n’ont pas manqué à la confirmation de la date du 17 juin prochain. Ils étaient face à la presse hier mercredi 9 juin.

Ces derniers jours, le format du retour de Laurent Gbagbo dans son pays a sérieusement alimenté la polémique. D’après le gouvernement, ce retour devrait se faire de manière très discrète pour éviter tout débordement. Du côté du FPI, il est important que le triomphal retour de Laurent Gbagbo soit célébré. Mais apparemment une entente est en train d’être trouvée entre les deux parties. Alors les préparatifs se poursuivent.

Préparatifs du retour de Laurent Gbagbo

En ce qui concerne le retour de Laurent Gbagbo, le comité d’accueil s’active à peaufiner tous les derniers détails pour que son retour au pays soit des plus mémorables. Alors les discussions préparatoires continuent dans le bon sens avec les autorités ivoiriennes. Ces dernières ne semblent opposer des restrictions au retour de l’ex-président.

« À aucun moment, le dialogue n’a été rompu, les discussions se poursuivent », a déclaré pour sa part Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement. « Nous ne sommes pas en opposition avec le gouvernement sur le retour de Laurent Gbagbo », a clarifié Koné Katinan, porte-parole de l’ex-président.

Un accueil visible

Sur la question du format sur lequel va s’effectuer le retour de Laurent Gbagbo, un « accueil visible » reste de mise pour ses partisans du FPI. « Ce que nous voulons, c’est que la Côte d’Ivoire soit en fête partout. Tout le monde n’est pas obligé de converger vers l’aéroport, mais quelques gens manifestent leur joie là où ils sont », a indiqué Justin Koné Katinan.

Laurent Gbagbo est attendu en milieu d’après-midi le 17 juin à Abidjan. Son retour se fera sur un vol commercial, celui de Brussels Airlines. Les billets sont déjà réservés en son nom et celui de Nadiany Bamba. Si tout se passe bien, le retour de Gbagbo devrait jouer un rôle majeur dans la consolidation de la paix et de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Tony AMETEPE

Previous

Saisie de tortues au Burkina : une cargaison en direction du Togo interceptée

Next

Etat de siège dans les provinces de la RDC: les autorités se disent optimistes après 30 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]