vendredi, mars 1 2024

Le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire est de plus en plus imminent. Et ses partisans n’ont pas manqué à la confirmation de la date du 17 juin prochain. Ils étaient face à la presse hier mercredi 9 juin.

Ces derniers jours, le format du retour de Laurent Gbagbo dans son pays a sérieusement alimenté la polémique. D’après le gouvernement, ce retour devrait se faire de manière très discrète pour éviter tout débordement. Du côté du FPI, il est important que le triomphal retour de Laurent Gbagbo soit célébré. Mais apparemment une entente est en train d’être trouvée entre les deux parties. Alors les préparatifs se poursuivent.

Préparatifs du retour de Laurent Gbagbo

En ce qui concerne le retour de Laurent Gbagbo, le comité d’accueil s’active à peaufiner tous les derniers détails pour que son retour au pays soit des plus mémorables. Alors les discussions préparatoires continuent dans le bon sens avec les autorités ivoiriennes. Ces dernières ne semblent opposer des restrictions au retour de l’ex-président.

« À aucun moment, le dialogue n’a été rompu, les discussions se poursuivent », a déclaré pour sa part Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement. « Nous ne sommes pas en opposition avec le gouvernement sur le retour de Laurent Gbagbo », a clarifié Koné Katinan, porte-parole de l’ex-président.

Un accueil visible

Sur la question du format sur lequel va s’effectuer le retour de Laurent Gbagbo, un « accueil visible » reste de mise pour ses partisans du FPI. « Ce que nous voulons, c’est que la Côte d’Ivoire soit en fête partout. Tout le monde n’est pas obligé de converger vers l’aéroport, mais quelques gens manifestent leur joie là où ils sont », a indiqué Justin Koné Katinan.

Laurent Gbagbo est attendu en milieu d’après-midi le 17 juin à Abidjan. Son retour se fera sur un vol commercial, celui de Brussels Airlines. Les billets sont déjà réservés en son nom et celui de Nadiany Bamba. Si tout se passe bien, le retour de Gbagbo devrait jouer un rôle majeur dans la consolidation de la paix et de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Tony AMETEPE

Previous

Saisie de tortues au Burkina : une cargaison en direction du Togo interceptée

Next

Etat de siège dans les provinces de la RDC: les autorités se disent optimistes après 30 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]