vendredi, février 23 2024

En Côte d’Ivoire, le mardi 7 juin dernier, Adama Bictogo a été élu président de l’Assemblée nationale. Son élection s’est faite sur la base d’un consensus obtenu avec l’opposition. Ce fait inédit a surpris plus d’un. Mais cela témoigne de la volonté forte des acteurs politiques ivoiriens à faire de la réconciliation nationale une réalité.

Toutefois, certains émettent encore des réserves sur les fondements de ce soutien. Beaucoup estime qu’il s’agit d’une manipulation politique de plus sans grand effet. Notons que le choix surprenant d’Adama Bictogo, s’est effectué sur un vote de 237 voix contre six pour Jean-Michel Amankou, du PDCI. Il succède ainsi à Amadou Soumahoro. Ce dernier est décédé des suites d’une longue maladie, il y a de cela un mois.

Une main toujours tendue du président Ouattara pour la réconciliation

Selon Kouadio Konan Bertin (KKB), le choix collectif porté sur le député RHDP, Adama Bictogo soutenu par les députés de l’opposition n’est pas anodin. Cela relève du nouvel état d’esprit qui règne en cote d’Ivoire. C’est une tournée réelle vers une réconciliation effective des ivoiriens. Et les démarches successives du président Ouattara le prouvent.

En exemple, le président Laurent Gbagbo est de retour dans son pays de même que d’autres exilés. Plusieurs prisonniers politiques ont quant à eux retrouvé leur liberté. Il y a quelques mois, opposition et parti au pouvoir ont pu se mettre à table.

« Un dialogue politique s’est tenu récemment, et presque tous les partis politiques ont signé un rapport final. Je me réjouis qu’il y ait eu ce consensus à l’Assemblée nationale. Ce ne peut donc pas être un acte de façade », a indiqué KKB, le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale.

Lire aussi : RÉCONCILIATION NATIONALE: LE PRÉSIDENT IVOIRIEN OUATTARA ALASSANE RÉPOND À SES OPPOSANTS

Une opposition aujourd’hui plus ouverte

Pour le président du groupe PPA-CI, Hubert Oulaye, il est aujourd’hui vital de garantir la réconciliation tant attendue aux ivoiriens. Et pour favoriser cela, il est nécessaire que l’opposition y mette du sien. Alors par son soutien au candidat du RHDP, « les ivoiriens verront que leur opposition n’est pas une opposition dogmatique ».

En ce sens, une rencontre importante entre les trois grands leaders de la politique ivoirienne se profile à l’horizon. Il s’agit du président Alassane Ouattara, et des anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Pour le moment la date de ce fameux rendez-vous n’est pas encore connue.

Quant aux acteurs politiques encore en retrait de ce processus de réconciliation nationale, la porte est toujours ouverte. « Le président Ouattara est déterminé à réconcilier tout le peuple. Cela veut donc dire que personne ne sera exclue. Mais pour aller à la paix, à la réconciliation, il faut que deux volontés se rencontrent », assure KKB.

 

El Professor

Previous

Manifestation au Sénégal : l’opposition lance un sérieux avertissement à Macky Sall

Next

Centrafrique : le G-16 se mobilise contre le troisième mandat du président Touadéra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]