mercredi, mai 29 2024

En Côte d’Ivoire, le mardi 7 juin dernier, Adama Bictogo a été élu président de l’Assemblée nationale. Son élection s’est faite sur la base d’un consensus obtenu avec l’opposition. Ce fait inédit a surpris plus d’un. Mais cela témoigne de la volonté forte des acteurs politiques ivoiriens à faire de la réconciliation nationale une réalité.

Toutefois, certains émettent encore des réserves sur les fondements de ce soutien. Beaucoup estime qu’il s’agit d’une manipulation politique de plus sans grand effet. Notons que le choix surprenant d’Adama Bictogo, s’est effectué sur un vote de 237 voix contre six pour Jean-Michel Amankou, du PDCI. Il succède ainsi à Amadou Soumahoro. Ce dernier est décédé des suites d’une longue maladie, il y a de cela un mois.

Une main toujours tendue du président Ouattara pour la réconciliation

Selon Kouadio Konan Bertin (KKB), le choix collectif porté sur le député RHDP, Adama Bictogo soutenu par les députés de l’opposition n’est pas anodin. Cela relève du nouvel état d’esprit qui règne en cote d’Ivoire. C’est une tournée réelle vers une réconciliation effective des ivoiriens. Et les démarches successives du président Ouattara le prouvent.

En exemple, le président Laurent Gbagbo est de retour dans son pays de même que d’autres exilés. Plusieurs prisonniers politiques ont quant à eux retrouvé leur liberté. Il y a quelques mois, opposition et parti au pouvoir ont pu se mettre à table.

« Un dialogue politique s’est tenu récemment, et presque tous les partis politiques ont signé un rapport final. Je me réjouis qu’il y ait eu ce consensus à l’Assemblée nationale. Ce ne peut donc pas être un acte de façade », a indiqué KKB, le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale.

Lire aussi : RÉCONCILIATION NATIONALE: LE PRÉSIDENT IVOIRIEN OUATTARA ALASSANE RÉPOND À SES OPPOSANTS

Une opposition aujourd’hui plus ouverte

Pour le président du groupe PPA-CI, Hubert Oulaye, il est aujourd’hui vital de garantir la réconciliation tant attendue aux ivoiriens. Et pour favoriser cela, il est nécessaire que l’opposition y mette du sien. Alors par son soutien au candidat du RHDP, « les ivoiriens verront que leur opposition n’est pas une opposition dogmatique ».

En ce sens, une rencontre importante entre les trois grands leaders de la politique ivoirienne se profile à l’horizon. Il s’agit du président Alassane Ouattara, et des anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Pour le moment la date de ce fameux rendez-vous n’est pas encore connue.

Quant aux acteurs politiques encore en retrait de ce processus de réconciliation nationale, la porte est toujours ouverte. « Le président Ouattara est déterminé à réconcilier tout le peuple. Cela veut donc dire que personne ne sera exclue. Mais pour aller à la paix, à la réconciliation, il faut que deux volontés se rencontrent », assure KKB.

 

El Professor

Previous

Manifestation au Sénégal : l’opposition lance un sérieux avertissement à Macky Sall

Next

Centrafrique : le G-16 se mobilise contre le troisième mandat du président Touadéra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Investigateur Africain

Le président de transition du Gabon, Brice Clotaire Oligui Nguema, a entamé ce mardi 28 mai une visite de travail de cinq jours en France. Ce séjour, qui s’articule autour de trois volets – économique, politique et mémoriel – vise à renforcer et relancer le partenariat bilatéral entre Libreville et Paris. La visite du président […]

Bassirou Diomaye Faye attendu en visite au Togo ?

Diplomatie Ouest-Africaine : Le Togo, prochaine destination de Faye ?

Investigateur Africain

Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, élu en mars dernier, effectuera une visite officielle à Ouagadougou ce jeudi 30 mai. Cette visite, qualifiée d’« amitié et de travail », marque une étape significative dans la politique extérieure du Sénégal vis-à-vis de ses voisins de l’Alliance des Etats du Sahel (AES). Le déplacement de M. […]

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]