samedi, février 24 2024

Intitulé « anticiper et gérer les risques biologiques pour la résilience des agriculteurs au changement climatique en Afrique de l’Ouest et du centre », les pays de l’Afrique occidentale et centrale vont bénéficier du projet Bio Risks y compris le Togo.

Un atelier virtuel de deux jours est prévu à cet effet pour le lancement officiel des activités dudit projet qui ambitionne de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Dans sa mise en œuvre, le projet entend faciliter la réduction de la pauvreté et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

En effet, d’après le Dr Abdou Tenkouano, Directeur exécutif du CORAF, « Le projet BIO RISKS entend se focaliser sur la maladie du virus de la mosaïque du manioc, la maladie de la striure brune du manioc, la chenille légionnaire d’automne et les mouches des fruits ».

« Face à une population sans cesse galopante, requérant donc une productivité agricole plus soutenue afin d’en garantir la nutrition, ces parasites et maladies constituent de redoutables menaces biologiques qui compromettent sérieusement la sécurité alimentaire et l’atteinte de l’objectif de développement durable », a-t-il souligné.

Un Projet BIO RISKS profitera à 10 pays d’Afrique

Ce projet financé par l’Union Européenne, et qui sera piloté par le CORAF et le Programme WAVE de l’Université Félix Houphouët – Boigny d’Abidjan, sera destiné à 10 pays d’Afrique occidentale et du centre.

A terme, le projet Biorisks vise à améliorer la productivité des agriculteurs, la stabilisation des rendements et des revenus des principales cultures vivrières et fruitières des pays cibles. Il s’agit du Togo, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Ghana, du Nigéria, de la République Démocratique du Congo et de la Sierra-Leone.

Lire aussi : https://linvestigateurafricain.tg/afrique-du-sud-la-relance-de-lagriculture-une-priorite/

Previous

Stade FHB : d’un meeting à un sit-in ou camping , le report de la présidentielle plane

Next

Police nigériane met fin aux dérapages de l’unité anti braquage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]