dimanche, février 25 2024

L’homme d’affaires de 58 ans et principal opposant zambien, Hakainde Hichilema, a déposé sa candidature ce mercredi à Lusaka pour la présidentielle, prévue en août prochain. Porteur d’espoir pour les zambiens, asphyxiés par le poids de la dette du pays, ces derniers ont chaleureusement accueilli sa candidature.

Surnommé affectueusement « HH » par ses partisans, Hakainde Hichilema surfe sur les difficultés économiques que traverse le pays, pour espérer remporter le scrutin contre le président sortant Edgar Lungu.

Le changement comme cheval de bataille du principal opposant zambien

« Les Zambiens veulent du changement. Je veux dire, c’est écrit sur les murs, le changement est écrit dans l’air. C’est dans l’air. Donc, définitivement, ce sont les impératifs du changement et un souffle d’air frais est ce qu’il faut, un nouveau leadership visionnaire est ce qu’il faut », avait déclaré Hakainde Hichilema en début du mois de mai.

La Zambie, pays d’Afrique australe de 17 millions d’habitants est officiellement en défaut de paiement. Sa dette extérieure est estimée à près de 10 milliards d’euros, la moitié étant détenue par des créanciers privés, selon le site africanews. Cette question de la dette et les difficultés économiques qui rongent le pays devraient dominer le scrutin et le principal opposant zambien compte bien s’en servir.

« La dette a vraiment atteint des niveaux insoutenables », déclarait-il en début du mois de mai, avant d’accuser le gouvernement du Front patriotique d’avoir accumulé une dette astronomique en empruntant pour financer les dépenses de consommation de luxe de fonctionnaires « corrompus ». Sans répit, il accule les dirigeants en les faisant porter la paternité de « la crise de la dette » et « ils ne savent pas comment en sortir ».

Le principal opposant zambien, fort du soutien d’autres partis d’opposition, promet le changement en cas de victoire.

Les espoirs d’un nouveau jour pour la Zambie

Derrière M. Hichilema, s’est formé une coalition des partis d’opposition et des militants, baptisée « l’alliance UPND pour la Zambie que nous voulons ». L’United Party for National Development (UPND) avec à sa tête M. Hichilema espère remporter les élections dès le premier tour.

« Nous voulons gagner dès le premier tour », affirmait à la foule le principal opposant zambien, tout en n’oubliant pas de faire des promesses, « Nous ferons en sorte que vous n’ayez plus faim et que vos enfants puissent aller à l’école » a-t-il ajouté devant un public venu avec des banderoles et scandant « ça suffit, on veut HH ».

Hakainde Hichilema avait perdu de peu les élections en 2016. Il avait passé quatre mois en prison pour trahison après avoir contesté ce résultat. Le scrutin présidentiel aura lieu le 12 août prochain et sera couplé des législatives. Au soir du scrutin, le principal opposant zambien espère cette fois-ci, changer de statut.

Previous

Niger : l'opposition au chevet des réfugiés de Tillabéri

Next

Centrafrique : 600 instructeurs russes en appui aux Faca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]