jeudi, avril 18 2024

Après l’Assemblée Nationale où le Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé avait présenté son plan d’actions, le nouvel exécutif est en séminaire depuis ce matin. Ce premier séminaire gouvernemental est sous l’égide du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.

C’est un séminaire qui débute aujourd’hui 12 octobre et prendra fin le 14 octobre prochain.

 Premier séminaire gouvernemental,Objectifs et les nouvelles orientations

Le plan d’actions, du nouveau gouvernement dirigé par Madame Tomegah-Dogbé, était présenté le vendredi 2 octobre à l’Assemblée nationale. Il est basé essentiellement sur trois (03) axes.

Ces axes stratégiques sont : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales, dynamiser la création d’emplois et moderniser le Togo en renforçant ses structures, conformément au Plan national de développement.

Les hautes orientations dudit séminaire portent sur les points suivants : la recherche de résultats au bénéfice des populations, l’ouverture et la disponibilité, le sens des valeurs patriotiques.

Aussi, les trois orientations principales du premier séminaire gouvernemental se déclinent en 10 ambitions et en 42 projets et réformes.

Poursuivre les chantiers

En effet, c’est un cadre pour échanger avec la nouvelle équipe gouvernementale et présenter de manière détaillée aux ministres la feuille de route stratégique pour les cinq prochaines années. Ainsi, « grâce aux nouvelles orientations définies ensemble avec le Premier Ministre Victoire Dogbé et son équipe, nous poursuivrons les chantiers avec plus d’efficacité au profit des populations », a déclaré le Président de la République au cours de ce premier séminaire gouvernemental.

Le Togo est engagé depuis quelques années dans un développement sans précédent. Cette nouvelle équipe mise en place avec la création de nouveaux départements ministériels, devra poursuivre et renforcer les travaux entamés par le gouvernement Klassou qui a cédé sa place aux nouveaux depuis le 25 septembre dernier.

Une dynamique à laquelle s’inscrit déjà le nouvel exécutif selon le nouveau Premier Ministre avec l’engagement de toujours travailler avec plus d’efficacité, plus de méthode, plus de célérité pour la recherche permanente de la solution aux préoccupations quotidiennes des Togolais.

Lire aussi : https://linvestigateurafricain.tg/togo-victoire-tomegah-dogbe-et-le-chantier-des-reformes-politiques/

Previous

Togo : Le Premier ministre Tomegah-Dogbé et le chantier des réformes politiques

Next

Mali : les dessous de la libération de Soumaila Cissé et Sophie Pétronin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]

révision constitutionnelle : Faure Gnassingbé défend l'inclusion de tous

Inclusion et dialogue : Faure Gnassingbé défend une Constitution pour tous

Investigateur Africain

Dans un geste audacieux et résolument démocratique, le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a récemment appelé à un élargissement du dialogue autour de la réforme constitutionnelle en cours. Cette initiative marque un tournant dans l’approche politique du pays et suscite un vif intérêt quant à ses implications sur l’avenir démocratique du Togo. […]

La justice libère deux proches de Mohamed Bazoum

Libération inattendue au Niger : Deux proches de Mohamed Bazoum remis en liberté

Investigateur Africain

Au Niger, une décision inattendue de la justice a secoué le pays ce mardi 2 avril. La justice a ordonné la remise en liberté d’Abdourahamane Ben Hamaye, journaliste au sein de la présidence sous Mohamed Bazoum, et de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président. Ces deux hommes étaient en garde à vue depuis […]