vendredi, février 23 2024

Les plages de Dakar connaissent ces dernières semaines, une récurrence de morts par noyades. Cette situation fâcheuse contraint donc les autorités sénégalaises à prendre des mesures fortes afin d’éviter le pire. Elles espèrent ainsi apporter une plus grande sécurité aux baigneurs.

Sous l’effet des fortes chaleurs actuelles, les dakarois préfèrent se détendre massivement dans l’eau. Alors ils prennent d’assaut les plages de Dakar. Mais dans cette quête effrénée de moments paisibles et rafraichissants, un manque de vigilance s’installe. Ce qui laisse place à des pertes en vie humaines.

Imprudence sur les plages de Dakar

L’augmentation des décès par noyades sur les plages de Dakar, soit 36 décès en moins d’un mois, est due pour la plupart des cas à une imprudence des populations. L’association des maîtres-nageurs sauveteurs et surveillants de baignade quant à elle, évoque un véritable manque de moyens adéquats et suffisants pour sécuriser les plages.

Pour l’heure, sur plus d’une dizaine de plages, les autorités sénégalaises ont interdit l’accès à l’océan. « Ces temps-ci, on voit beaucoup d’imprudence. Surtout dans les familles », a fait savoir Awa. Et de poursuivre « des enfants de 2, 3 ou 4 ans, on les laisse aller tout seuls dans l’eau, ce n’est pas normal ». Elle exhorte à une plus grande attention sur les plages de Dakar.

Des pistes de solution

Selon Ibrahima Fall, président de l’association des maîtres-nageurs sauveteurs et surveillants de baignade, un accent particulier doit être mis sur la délimitation des zones de baignades. De plus, le dispositif sécuritaire sur les plages de Dakar pourrait être renforcé avec des maîtres-nageurs en supplément.

Une sensibilisation préventive est aussi à envisager. « Souvent, les victimes sont des jeunes entre 15 et 20 ans. Maintenant, nous avons des programmes qui vont nous permettre d’aller dans les écoles pour parler des dangers de la mer », a indiqué Cheikh Fall. Cela devrait permettre d’éviter que les gens se rabattent vers les zones les plus dangereuses.

Sandrine A

Previous

Togo/Artisanat : l’application mobile IYA officiellement disponible

Next

Carnet du retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]