mercredi, février 28 2024

Un grand rassemblement du M5 RFP est prévu ce vendredi à Bamako. Le mouvement qui a chapoté les manifestations ayant conduit au putsch contre IBK célèbre son premier anniversaire d’existence. Il sera aussi question d’apporter un soutien sans faille à la transition en cours.

Le grand rassemblement du M5 RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques) aura lieu ce vendredi 04 Juin 2021 sur la Place de l’Indépendance à Bamako, à partir de 11 heures, ont annoncé ses responsables.

Le rassemblement du M5-RFP

C’est au cours d’une conférence de presse le 03 juin que l’information a été donnée par Ibrahim Ikassa Maïga, membre du mouvement. Outre la célébration du premier anniversaire du mouvement, les membres du M5 RFP ont demandé à la population malienne d’afficher à travers ce rassemblement du M5 leur soutien à la transition en cours au Mali.

Pour rappel « la première grande manifestation populaire et historique » avait eu lieu le 5 juin 2020 à la place de l’indépendance de Bamako. Ce rassemblement a été le prélude à « de grands rassemblements populaires et des actions de désobéissance civile sur l’ensemble du territoire national et dans la Diaspora », a souligné Ibrahim Ikassa Maïga dont les propos sont rapportés par maliweb. La transition actuelle conduite par le Colonel Assimi Goita est la conséquence de ce mouvement populaire.

Cette transition est épousée par les maliens qui sont appelés à le démontrer à travers ce grand rassemblement du M5. « Le M5-RFP se félicite de la nouvelle dynamique de rectification de la Transition amorcée entre le M5-RFP et les Forces de défense et de sécurité du Mali » a affirmé Ibrahim Ikassa Maïga avant de souhaiter que « cette date marque le début d’une vraie cohésion nationale autour du Mali pour la réussite de la Transition, dont la conduite de l’action gouvernementale est aujourd’hui confiée au M5-RFP ».

Soutien du premier ministre au grand rassemblement du M5-RFP

D’après maliweb, le président du comité stratégique du M5-RFP, Dr. Choguel Kokalla Maïga, appelait aussi à la mobilisation. En prélude à la conférence de presse, l’actuel premier ministre de la transition s’est adressé aux maliens. « Le 04 Juin 2021, l’histoire vous donne l’opportunité de montrer que vous aviez raison. Que vous vous battiez pour le futur du Mali. Que vous ne souhaitiez pas seulement un changement d’hommes, mais un changement de système » avait-il rappelé.

Par rapport au rassemblement du M5, Il a exhorté chaque malien à « s’impliquer personnellement, s’investir, matériellement et physiquement, avec sa famille et ses proches, ses relations, Pour que le Rassemblement patriotique du vendredi 04 juin 2021 soit le plus grand de l’histoire contemporaine du Mali, celui de tous les patriotes ».

Previous

Mali : déliquescence des institutions africaines affichée dans la gestion de la crise

Next

Exposition Wekré : le marché qui célèbre la place de la femme dans les arts contemporains du Burkina -Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]