mardi, juin 18 2024

Le président français, Emmanuel Macron, a prononcé un discours fort devant les ambassadeurs de France à l’Élysée, abordant la position de la France en Afrique et la situation préoccupante qui sévit au Sahel. Macron a rejeté toute notion de « paternalisme » tout en soulignant la nécessité d’une politique solide et responsable dans la région.

Macron a clairement exprimé sa position : la France ne doit pas adopter une attitude paternaliste envers l’Afrique. Il a insisté sur la nécessité de considérer les nations africaines comme des partenaires égaux, tout en évitant toute faiblesse dans les relations internationales. Selon lui, la faiblesse affaiblit la position de la France et peut conduire à des conséquences préjudiciables.

Macron contre les putschs dans le Sahel

Dans son discours , le président français s’est concentré sur la situation au Sahel, une région confrontée à une « épidémie de putschs ». Il a souligné le danger des coups d’État répétés dans la région, qui ont été nourris en partie par des attitudes laxistes envers les tentatives précédentes de renversement de gouvernements. Macron a appelé les pays du Sahel à adopter une politique responsable pour contrer cette tendance.

Lire Aussi : PUTSCH AU GABON : QUELLES RÉPERCUSSIONS SUR LES INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES DE LA FRANCE ?

Emmanuel Macron a appelé à la stabilité dans la région du Sahel, soulignant que la situation actuelle affecte non seulement les pays individuellement, mais a également des répercussions régionales. Il a plaidé en faveur d’une coopération renforcée entre les pays concernés pour résoudre les problèmes sécuritaires et politiques qui menacent la stabilité et le développement.

 

Steven Wilson

Previous

Putsch au Gabon : Quelles répercussions sur les intérêts économiques de la France ?

Next

Sécurité routière : Voici 10 raisons cruciales de porter obligatoirement un Casque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]