mercredi, mai 29 2024

Aussi longtemps que le réchauffement climatique, les crises politiques ou sanitaires seront un défi pour l’humanité, les questions sur la politique de résilience de crises feront toujours objet de coalition mondiale. Dans ce cadre, l’Association internationale de développement de la Banque mondiale (IDA-20) a tenu une réunion à Dakar le 7 juillet 2022, pour plaider en faveur d’un démarrage énergique de la mise en œuvre d’IDA-20 adoptée il y a un an.

Cette fois-ci, l’enjeu est axé sur une reprise robuste et résiliente pour l’Afrique post-covid. A l’issue de la rencontre, au total une allocation de 65 milliards $ annoncée par la Banque mondiale pour les stratégies de relance en Afrique. En effet, le Togo est éligible à ce fonds prévu être mis en place.

Éligible, le Togo répond à la politique de l’IDA

Lancée en 1960, l’Association internationale de développement (IDA) est le fonds du Groupe de la Banque mondiale (BM). IDA adopte une politique de développement durable à travers l’octroie des dons et accords de prêt ainsi que des allègements de dette substantiels. L’association est l’une des principales sources d’assistance financière aux pays les plus pauvres du monde. Au total, la BM va décaisser environ 65 milliards $ pour l’Afrique sur trois ans. Il s’agit là d’un fond record depuis plus d’un demi-siècle dans un contexte post-Covid marqué par d’importants défis de relance.

Précisément, le Togo répond aux critères d’éligibilité de l’IDA-20 qui, s’inscrit dans une stratégie de relance post-covid dans tous les domaines d’activité. En fait, le Togo a amélioré son indice d’allocation de ressources de l’IDA (plus il est élevé, plus le pays est éligible aux ressources IDA), suite aux réformes engagées sur les quatre dernières années ( qui sont exprimées par le le score du CPIA/évaluation des politiques et des institutions en Afrique).

Par ailleurs, l’amélioration de cet indice a permis d’ores et déjà de multiplier par quatre, le portefeuille de la BM au Togo, passant d’environ 236 millions $ en 2018, à plus de 917 millions $ à ce jour. Une augmentation rapide, portée par la bonne performance notée au niveau des réformes. Conformément aux principes de l’IDA, bénéficier de cette allocation de la BM est une opportunité pour le pays de Faure Gnassingbé de poursuivre son programme de relance économique et de résilience en matière d’insertion sociale.

Lire aussi : ONU: BIENTÔT, UN MONDE DE HUIT MILLIARDS D’HABITANTS DONT PLUS D’UN MILLIÈME DE TOGOLAIS

Une reprise robuste et résiliente pour l’Afrique grâce à IDA-20

La 20e reconstitution des ressources de l’IDA, sur le thème « Reconstruire en mieux après la crise : mettre le cap sur un avenir vert, résilient et inclusif », va s’étayer sur les avancées d’IDA-19, ainsi que sur la mission de la BM. Les pays donateurs et emprunteurs de l’IDA sont convenus de conserver les quatre thèmes spéciaux définis pour IDA-19. Pour ce faire, IDA-20 contribuera à renforcer les initiatives de redressement, en s’attachant à quatre thématiques transversales : l’anticipation des crises, la soutenabilité et la transparence de la dette, la gouvernance et les institutions ; et la technologie.

En effet, environ 65 milliards $ à décaisser pour l’Afrique sur trois ans, soit environ 70% des 93 milliards $ annoncés dans le cadre de son programme IDA 20. Mis à part le Togo, ces fonds seront alloués à 38 pays africains éligibles, jusqu’au 30 juin 2025 en d’autres termes, pour le compte du cycle triennal.

Enfin selon Macky Sall, c’est un plaidoyer pour l’affectation de cette enveloppe à des « questions prioritaires ». Notamment, la création d’emplois, les activités génératrices de revenus, la refonte du secteur éducatif, le renforcement des capacités de réponse aux crises et l’accélération de l’accès à l’énergie.

 

Sandrine A

Previous

ONU: Bientôt, un monde de huit milliards d’habitants dont plus d’un millième de togolais

Next

Evala 2022 : New Word offre 3 jours de spectacle sans pareil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Oligui Nguema à Paris : un nouvel élan pour le partenariat Franco-Gabonais ?

Investigateur Africain

Le président de transition du Gabon, Brice Clotaire Oligui Nguema, a entamé ce mardi 28 mai une visite de travail de cinq jours en France. Ce séjour, qui s’articule autour de trois volets – économique, politique et mémoriel – vise à renforcer et relancer le partenariat bilatéral entre Libreville et Paris. La visite du président […]

Bassirou Diomaye Faye attendu en visite au Togo ?

Diplomatie Ouest-Africaine : Le Togo, prochaine destination de Faye ?

Investigateur Africain

Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, élu en mars dernier, effectuera une visite officielle à Ouagadougou ce jeudi 30 mai. Cette visite, qualifiée d’« amitié et de travail », marque une étape significative dans la politique extérieure du Sénégal vis-à-vis de ses voisins de l’Alliance des Etats du Sahel (AES). Le déplacement de M. […]

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]