samedi, février 24 2024

Ces dernières semaines au Gabon, se procurer une baguette de pain est désormais chose très difficile pour les populations. Celles-ci sont obligées de faire un parcours assez long pour en trouver et ce à un prix très élevé. L’impuissance des consommateurs face à cette soudaine flambée du prix de la baguette de pain a du mal à passer.

Notons que cette augmentation du prix de la baguette de pain est due à la récente hausse du prix du sac de farine de blé. Elle est passée de 16 000 FCFA à 19 000 FCFA. C’est-à-dire une hausse de 15,78%. Ce qui a naturellement impacté le prix du pain qui lui aussi passe de 125 FCFA à 150 FCFA chez les détaillants.

Des consommateurs gabonais en souffrance

Dans les boutiques et les épiceries, la baguette de pain se fait très rare. Les détaillants ont du mal à s’approvisionner auprès de leurs grossistes. Ce qui fait un grand mal aux ménages qui se voient obligés d’acheter le pain qui coutait auparavant 115 à 150 francs CFA désormais. A croire que l’interdiction des autorités de ne pas excéder 125 francs ne fait aucun effet.

« Non. Le pain, ils le vendent à 125. On ne peut pas prendre à 125 pour vendre à 125 », s’est plaint Mohamed Buhari tenant d’une épicerie au PK10. Le Roi Service, propriétaire d’un petit fast-food subit lui aussi l’impact négatif de cette hausse du prix de la baguette de pain. « Pour avoir des clients, il faut le pain parce que les clients aiment le pain au poulet. Donc, je suis pénalisé ».

Une baguette de pain plus courte

Pour gérer au mieux cette flambée du prix de la baguette de pain, les boulangers ont choisi une option apparemment profitable pour tous. Il s’agit de la réduction de la longueur de la baguette du pain. Celle-ci devient donc plus courte que d’habitude, et vendu en prix de gros à 65 francs et à 75 francs aux consommateurs.

« Du fait de l’augmentation du sac de farine et dans le souci de ne pas faire faillite et fermer nos boulangeries, nous avons trouvé utile de réduire nos dépenses sur le transport et la logistique », a expliqué pour sa part Jabber Nguémbit, président du syndicat des boulangers. « La longue baguette, elle est familiale. La courte baguette, c’est de l’ingratitude. Elle est unique », déplore tout de même un consommateur.

Lire aussi : COVID-19: LE CONCERT DE CASSEROLES AU GABON FAIT ÉCHO

 

El Professor

Previous

Programme Afrique-Europe : 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique

Next

Soudan : une autre personnalité de la société civile arrêtée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]