jeudi, avril 18 2024

Suite à la réception des 11 360 doses de vaccin Merck contre Ebola, les autorités guinéennes ont lancé comme prévu la campagne de vaccination contre Ebola. Elle a débuté effectivement hier mardi à Gouecké et devrait se poursuivre à Nézérékoré et Conakry. Mais certains citoyens hésitent encore à se faire vacciner. Alors les autorités s’emploient à les convaincre du bien-fondé de cette démarche.

Démarrage de vaccination contre Ebola

Pour rappel, les premières doses de vaccin contre l’épidémie d’Ebola, ont été reçues dans la soirée du lundi 22 février 2021 par les autorités guinéennes. Le pays est récemment confronté à une nouvelle vague de contamination au virus.

En effet, plusieurs cas suspects et décès ont été enregistrés ces derniers jours. Ceci après cinq ans de disparition.
A Gouécké, dans le cadre de cette vaccination contre Ebola, pour les autorités guinéennes, priorité a été de rassurer les populations. De quoi intensifier les messages de prévention en langues locales diffusés à la radio pour une meilleure sensibilisation. « Ce vaccin est un très bon vaccin. Il n’est pas question d’en douter. Il faut que chacun vienne se faire vacciner », a déclaré Sâa Yola Tolno, le préfet de Nzérékoré.

Face aux réticences des populations, le ministre de la Santé, le médecin général Remy Lamah rassure que ce vaccin n’est pas un poison. « Voilà pourquoi il se fait de façon publique pour que vous viviez les réalités », a tenté de clarifier le médecin général Remy Lamah.

Lire aussi : GUINÉE/EBOLA: LE PAYS A REÇU 11 360 DOSES DE VACCIN MERCK

Previous

Niger: « Je voudrais enfin féliciter mon challenger, le président Mahamane Ousmane pour le score remarquable », Président élu Bazoum Mohamed

Next

Niger/Présidentielle: Mahamane Ousmane rejette catégoriquement la victoire de Mohamed Bazoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]

révision constitutionnelle : Faure Gnassingbé défend l'inclusion de tous

Inclusion et dialogue : Faure Gnassingbé défend une Constitution pour tous

Investigateur Africain

Dans un geste audacieux et résolument démocratique, le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a récemment appelé à un élargissement du dialogue autour de la réforme constitutionnelle en cours. Cette initiative marque un tournant dans l’approche politique du pays et suscite un vif intérêt quant à ses implications sur l’avenir démocratique du Togo. […]

La justice libère deux proches de Mohamed Bazoum

Libération inattendue au Niger : Deux proches de Mohamed Bazoum remis en liberté

Investigateur Africain

Au Niger, une décision inattendue de la justice a secoué le pays ce mardi 2 avril. La justice a ordonné la remise en liberté d’Abdourahamane Ben Hamaye, journaliste au sein de la présidence sous Mohamed Bazoum, et de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président. Ces deux hommes étaient en garde à vue depuis […]