lundi, juillet 22 2024

Le soutien du MNSD et du MPR réconforte le candidat du PNDS dans la course pour le second tour de la présidentielle au Niger. Mohamed Bazoum, le candidat du parti au pouvoir (PNDS) est bien lancé. Il peut compter désormais sur le soutien de deux grands partis politiques influents. De quoi conforter ses chances de l’emporter.

Bazoum et OusmaneCes dernières semaines, le parti du candidat Mohamed Bazoum et celui de Mahamane Ousmane n’ont cessé de chercher des alliés. Chaque camp essaie de rallier à sa cause plusieurs partis. Objectif construire une alliance solide afin de s’imposer dans les urnes. Alors les propositions alléchantes pour parvenir à ce sacre se multiplient. Mohamed Bazoum et son rival Mahamane Ousmane s’affronteront dans les urnes le 21 février prochain.

Soutien du MNSD et du MPR: une similitude des programmes

Selon les deux nouveaux soutiens, Seyni Oumarou du MNSD et Albadé Abouba du MPR, l’alliance faite avec le PNDS n’est pas du tout anodine. Cela relève surtout des traits communs qui les unissent. C’est-à-dire la similitude existante entre leur programme.

Mohamed Bazoum a le soutien du MNSD« Constatant la similitude entre le programme du candidat du PNDS-Tarayya, les élus du MNSD-Nassara, ainsi que de l’engagement du candidat à accorder une importance particulière aux questions de sécurité, il est décidé d’apporter son soutien à monsieur Bazoum Mohamed, candidat du PNDS-Tarayya », a déclaré Saley Djibrillou, le secrétaire général du MNSD-Nassara.

 

Pour Mahamadou Zada du MPR, la vision est la même. « Après une analyse objective de la situation et au regard de tous les défis qui se posent actuellement à notre pays, le Bureau politique national du Mouvement patriotique pour la République -Jamhuriya et partis alliés décide d’apporter leur soutien au candidat Bazoum Mohamed du PNDS-Tarayya ».

Ainsi donc, le soutien du MNSD et du MPR défavorise l’adversaire de Mohamed Bazoum.

Un bon positionnement

Au premier tour de la présidentielle du 27 décembre dernier, le candidat du PNDS, Mohamed Bazoum, s’est nettement imposé. Il avait obtenu plus de 39% des voix devançant ainsi son adversaire Mahamane Ousmane qui lui a glané près de 17% des voix.

Alors cette nouvelle alliance pourrait rapidement le propulser au sommet de l’Etat, vu la force de ses soutiens sur l’échiquier politique nigérien. Pour rappel, le MNSD et le MPR, étaient arrivés troisième et quatrième au premier tour de la présidentielle dernière.

Si grâce à ce soutien du MNSD et du MPR, Mohamed Bazoum arrive à assurer sa victoire dans les prochains jours, il aura de nombreux défis à relever. Il s’agit en l’occurrence de l’insécurité qui jour après jours gagne du terrain. La réconciliation nationale et le développement du pays, la question de pauvreté et d’autres problèmes sociaux seront ses priorités.

Lire aussi : NIGER/PRÉSIDENTIELLE 2020 : HAMA AMADOU RATTRAPÉ PAR SON PASSÉ

Previous

Bénin / Présidentielle 2021: Joël Aïvo et Reckya Madougou, candidats du FRD

Next

Législatives: des dissensions au sein de la COD 2020 en Centrafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]